La Haye rend un hommage monumental au peintre Mondrian

Par @Culturebox
Mis à jour le 03/02/2017 à 19H38, publié le 03/02/2017 à 17H52
La façade de l'Hôtel de ville de La Haye aux couleurs de Mondrian, le 3 février 2017.

La façade de l'Hôtel de ville de La Haye aux couleurs de Mondrian, le 3 février 2017.

© Jerry Lampen/EPA/MaxPPP

Les façades de l'hôtel de ville de La Haye sont désormais habillées aux couleurs du peintre Mondrian. Une façon pour le Conseil municipal de célébrer le père de l'abstraction géométrique, né aux Pays-Bas en 1872, dans le cadre de l'année "De Mondrian au design néerlandais".

Le motif phare de Mondrian reproduit sur de fines feuilles d'adhésif

Cette reproduction réalisée sur des fines feuilles de plastique adhésif représente le célèbre motif de Piet Mondrian, composé d'épaisses lignes noires et de blocs rouge, jaune et bleu vifs, et a été placée sur les façades de l'hôtel de ville de La Haye.

La ville de La Haye a l'intention d'orner d'autres bâtiments des motifs de l'artiste, dont les pontons cubiques flottant sur le Hofvijver, petite étendue d'eau bordant le parlement néerlandais vieux de plusieurs siècles.
 
Cette année marque le centième anniversaire de la fondation du mouvement d'avant-garde néerlandais De Stijl (le Style), dont les compositions orthogonales aux couleurs primaires sont devenues des phares de la modernité.
 
Mondrian fut le mentor de ce groupe emmené par le peintre Theo van Doesburg, fondateur de la revue De Stijl, avant de prendre ses distances.

Sa toile "Victory Boogie Woogie", oeuvre majeure du XXe siècle

Le peintre, qui a raccourci son nom néerlandais de "Mondriaan" plus tard dans sa carrière, est principalement connu pour sa toile de 1944 "Victory Boogie Woogie", considérée comme l'une des oeuvres les plus importantes du 20e siècle.
 
Ancienne propriété d'une collection privée américaine, cette peinture est retournée aux Pays-Bas en 1998, après avoir été acquise pour la somme de 40 millions de dollars à l'époque. Elle figure désormais au Gemeentemuseum de La Haye, qui rassemble quelque 300 pièces de Mondrian, soit la plus grande collection au monde.
 
Après sa mort en 1944, Mondrian est resté une source d'inspiration, notamment pour le couturier Yves Saint Laurent qui a signé sa célèbre robe aux motifs géométriques. Droite et sans manches, cette tenue de 1965 a été vendue en 2011 pour la somme de 30.000 livres (35.000 euros).