"La figure à nu", hommage à Nicolas de Stael au musée Picasso

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 20/05/2014 à 15H43
L'exposition "La figure à Nu" présente une période précise de l'oeuvre de Nicolas de Staël, au musée Picasso d'Antibes. "Nu couché bleu" huile, 1955 (détail)

L'exposition "La figure à Nu" présente une période précise de l'oeuvre de Nicolas de Staël, au musée Picasso d'Antibes. "Nu couché bleu" huile, 1955 (détail)

© France 3 / Culturebox

A l'occasion du centenaire de la naissance du peintre Nicolas de Staël, le musée Picasso d'Antibes accueille jusqu'au 7 septembre 2014 une exposition des oeuvres de l'artiste, entièrement dédiées à la figure et au nu.

Et pour lui rendre le plus vibrant des hommages, le directeur du musée qui détient plusieurs tableaux de Nicolas de Staël a choisi de présenter des oeuvres de la période 1951/1955.

Baptisée "La figure à nu", l'exposition montre le travail figuratif de celui que beaucoup considèrent comme une des icônes de l'abstraction. Résultat : un accrochage que sa fille Anne de Staël a découvert en avant première avec beaucoup d'émotion. 

Reportage : V. Varin / E. Jacquet / N. Brancato
À partir de 1951 en effet, et jusqu'à sa disparition le 16 mars 1955 (année où il se donne la mort à Antibes), Staël renoue dans sa production avec les grands thèmes de la peinture, et en particulier avec celui du nu et de la figure féminine.
Nicolas de Staël
Étude de nu, 1952-1953
Encre de Chine sur papier / Indian ink on paper
41,3 x 53,7 cm

Nicolas de Staël Étude de nu, 1952-1953 Encre de Chine sur papier / Indian ink on paper 41,3 x 53,7 cm

© Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais / Georges Meguerditchian / Adagp, Paris, 2014
L'exposition d'Antibes rassemble, pour la première fois, un ensemble de peintures et de dessins souvent inédits du maître. Des oeuvres qui nous en apprennent beaucoup sur l'homme qu'il était et notamment, sur sa passion pour le football...
"Nicolas de staël, staël, la figure à nu, 1951-1955" au Musée Picasso
Du 17 mai au 7 septembre 2014  
Château Grimaldi, 06600 Antibes
Horaires : 16 septembre – 14 juin : 10.00 – 12.00 et 14.00 – 18.00
15 juin – 15 septembre : 10.00 – 18.00
Nocturnes en juillet et août, le mercredi
et le vendredi jusqu’à 20 h.
Fermé le lundi
Plein tarif : 6 €
Tarif réduit : 3 €
Portrait de Nicolas de Staël

Portrait de Nicolas de Staël

© DR