La collection renversante d'Emmanuel Perrotin au Tri Postal de Lille

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 14/10/2013 à 18H37
Daniel Firman. Nasuntamanus, 2012, par la galerie Perrotin

Daniel Firman. Nasuntamanus, 2012, par la galerie Perrotin

© France3 / Culturebox

Alors qu'il vient d'ouvrir une antenne à New-York, le galeriste français, Emmanuel Perrotin est à l'honneur à Lille. Le Tri Postal consacre une immense exposition qui retrace les 25 ans de métier du grand collectionneur d'art contemporain et découvreur de talents. A voir jusqu'au 12 janvier 2014.

Martine Aubry, maire de Lille a rendu hommage à ce très grand passioné d'art contemporain qui rend accessible à tous la découverte d'oeuvres d'art d'artistes d'aujourd'hui. 

Reportage : C. Massin, F. Garreau, E. Benoit
Un anniversaire donc et un homme au flair légendaire. Il y a 25 ans il exposait les oeuvres qu'il achetait dans son appartement parisien de 90 m2. Aujourd'hui c'est New-York qui, après Hong-Kong, lui ouvre ses avenues. Sa galerie située au 909 Madison Avenue en plein coeur de Manhattan a été inaugurée le 19 septembre dernier. 

Durant ces 25 ans de carrière, Perrotin a pris des risques et des coups. Le marché de l'art contemporain à la fois volatile et infiltré ne laisse rien passer. Celui qui a misé sur Damien Hirst, Takashi ­Murakami ou encore Maurizio ­Cattelan, est en train de se tailler une jolie place dans la ville qui ne dort jamais. Il travaille aujourd'hui avec 37 artistes dont il expose, défend et vend les oeuvres. 
Perrotin, galeriste insatiable et passionné ouvrira, enfin, une galerie à Paris, rue de Turenne au moment de la FIAC fin octobre 2013. 

Le Tri Postal de Lille présente jusqu'au 12 janvier 2014 sur 6000 m2 "Happy Birthday", une partie de la collection personnelle d'Emmanuel Perrotin et artistes actuels ou du passé représentés par la galerie.