L'univers des allégories du 17ème siècle florentin au Musée Fesch

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 02/09/2011 à 15H19
L'univers des allégories du 17ème siècle florentin au Musée Fesch

L'univers des allégories du 17ème siècle florentin au Musée Fesch

© Culturebox

Le Seicento Florentin s'expose au Musée Fesch d'Ajaccio jusqu'au 3 octobre 2011.

Depuis la Renaissance, les artistes ont utilisé les allégories dans leur peinture pour figurer une abstraction, une idée par une image ou très souvent par un être vivant. Sebastiano Mazzoni utilise deux femmes dans l'idée que la peinture embrasse la poésie. Puis, l'artiste fait représenter la sculpture, l'architecture dominée par la peinture par  trois femmes entrelacées. Comme Mazzoni, nombreux sont  les peintres du XVIIème siècle a avoir été obsédés par la reconnaissance des arts et leur hiérarchie. Lorenzo Lippi  utilise aussi les allégories dans son oeuvre. Pour lui, elles représentent des idées, des vertus ou des vices.

- A voir aussi sur Culturebox :
- L'univers d'Angélique, thème en vogue dans le seicento au musée Fesch
- Exposition Pierre-Louis Cretey au musée des Beaux-Arts de Lyon
- Le musée Fesch se transforme en Palais-Musée des Beaux-Arts