L'héritage culturel de Stanislas Auguste, roi de Pologne au Château de Compiègne

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 13/04/2011 à 10H06
L'héritage culturel de Stanislas Auguste, roi de Pologne au Château de Compiègne

L'héritage culturel de Stanislas Auguste, roi de Pologne au Château de Compiègne

© Culturebox

Le château de Compiègne accueille jusqu'au 4 Juillet 2011 l'exposition "L'Aigle Blanc. Stanislas Auguste, le dernier roi de Pologne au siècle des Lumières. Une histoire du goût en Europe aux XVIIIe-XIXe siècles".

Cette exposition permet de retracer la vie du roi Stanislas II (Stanislas Poniatowski), grand amateur d'arts et généreux mécène. C'est grâce à la collaboration du musée de Compiègne et du château royal de Varsovie que 150 des oeuvres de cette collection sont réunies et réparties en quatre parties : le roi, les collections du roi, le mécène fondateur et l'exil à Saint-Pétersbourg.
Personnage important de la vie culturelle et politique de la seconde moitié du XVIIIe siècle, Stanislas Auguste est né en 1732, il est le fils de Stanislas Poniatowski, palatin de Cracovie. Durant toute son adolescence il reçoit une éducation privilégiée notamment grâce à l'influence de ses oncles (qui plus tard influenceront aussi sa carrière), les Czartoryski (famille princière issue des Jagellons). Il effectue comme tous les jeunes gens des plus hautes classes de la société européenne un "Grand Tour" à travers l'Europe durant quatre ans. Avec l'appui de l'impératrice de Russie Catherine II, il est élu roi de Pologne (ou roi de la République des Deux Nations) en 1764. Stanislas Auguste est décrit comme un homme intelligent cultivé et très lié à la France. Avant-gardiste il veut faire de la Pologne un pays moderne et reconnu dans toute l'Europe, il est l'auteur de la promulgation de la première constitution en Europe (précédent la France de 4 mois). Les arts connurent un développement sans précédent durant son règne.
Le château royal de Varsovie accueillera l'exposition du 14 Novembre 2011 au 2 Février 2012.

A voir aussi sur Culturebox :
-L'Antiquité-imaginée-par-les-néo-classiques-au-Louvre
- "Le-Christ-en-croix"-tableau-de-Rembrandt-prêté-au-musée-du-Louvre
- La-petite-danseuse-de-Degas-investit-la-piscine-de-Roubaix