L'eau vue en peintures "D'une rive l'autre" à l'Abbaye de Saint-Riquier

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/07/2013 à 16H48
Louis Evrard Conrad de Kock : Vue de Jersey.  2e moitié du XIXesiècle - Musée Maritime de l’île Tatihou, Saint Vaast La Hougue -

Louis Evrard Conrad de Kock : Vue de Jersey.  2e moitié du XIXesiècle - Musée Maritime de l’île Tatihou, Saint Vaast La Hougue -

© Droits réservés

L'eau vue de part et d'autre du "channel", côté français et anglais, par les peintres du XIXe siècle est le thème d'une exposition intitulée "D'une rive l'autre" visible durant tout l'été à l'abbaye de Saint-Riquier (Somme). Une soixantaine d'oeuvres sont exposées, parmi lesquelles des peintures de Gustave Courbet, Joseph William Turner, Auguste Delacroix, Paul Signac ou John Linnell.

Famille de pêcheurs sur la plage - Charles Louis Mozin (1ère moitié du XIXe) - Musée de Tahihou (Huile sur toile, 76,5 X 95 cm)

Famille de pêcheurs sur la plage - Charles Louis Mozin (1ère moitié du XIXe) - Musée de Tahihou (Huile sur toile, 76,5 X 95 cm)

© Droits réservés
Une belle variété de factures et d'écoles
Du "Ruisseau du puits noir" de Gustave Courbet et du "Paysage de rivière" de Samuel Bough, à une "Entrée de Port" de Paul Signac et une "Marine" d'Henry Moore, ce sont diverses visions du monde - romantiques ou réalistes -  qui sont montrées au travers de 63 oeuvres.

La confrontation de factures et d'écoles très variées - de l'académisme au néo-impressionnisme en passant par le naturalisme - de "paysages et scènes des bords de l'eau" de part et d'autre de la Manche est une "invitation au voyage", explique dans sa présentation le commissaire de l'exposition, Jean-Luc Maeso.

Comme l'on sait depuis qu'en 1066 Guillaume de Normandie partit de la baie de Somme à la conquête de l'Angleterre, cette "eau sépare et rapproche à la fois" les deux rivages, souligne la directrice de l'abbaye de Saint Riquier-Baie de Somme, Anne Potié.
La pêcheuse de crevettes, François Marie Firmin - Firmin Girard (Huile sur toile, 79,5 x 64,5 cm)

La pêcheuse de crevettes, François Marie Firmin - Firmin Girard (Huile sur toile, 79,5 x 64,5 cm)

© Yazid Medmoun
Scènes de rivages et scènes de plage
Au XIXe, le tourisme est encore balbutiant et minoritaire, mais fort en vogue chez la "gentry" britannique. Quand elle sort de son île pour découvrir le Continent, il lui faut alors traverser en bateau ce bras de mer appelé la Manche par les Français, et Channel, par les Britanniques, en fait un mot de français médiéval dans sa variante normande et picarde signifiant tout simplement canal.

La représentation sociale du rivage, avec ses scènes de plages, ses nuages littoraux, ses activités portuaires, ses pêcheurs ou ses ramasseurs de goémon et de crevettes, a largement inspiré des artistes des deux côtés de la Manche. D'où l'intérêt de comparer leurs représentations tantôt tourmentées tantôt paisibles d'une nature aquatique et des activités humaines s'y rapportant avant que l'impressionnisme ne devienne si dominant qu'il en occulte ce qui l'a précédé.
La débarque (1845) de Nicolas Edward Gabe - Musée de Tatihou (Peinture, 27,5x40,5 cm)

La débarque (1845) de Nicolas Edward Gabe - Musée de Tatihou (Peinture, 27,5x40,5 cm)

© Droits réservés
Le festival de musique au diapason de l'expo
La 29e édition du festival de musique de Saint Riquier, a choisi de faire écho au thème de l'exposition, celui de l'eau, avec les compositeurs britanniques à l'honneur. Le festival débute mardi avec des extraits de "Water Music" d'Haendel, en contrepoint, notamment d'extraits de "La Goutte d'eau" de Chopin et du "Poème de l'amour et de la mer" d'Ernest Chausson.

Exposition "D’une rive, l’autre, paysages et scènes des bords de l’eau"
Peintres anglais et français au XIXe siècle
Tout l'été jusqu'au 23 septembre
Abbaye de Saint-Riquier (Somme)