L'art espiègle et ludique de Thierry Costesèque s'expose à Thiers

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 07/12/2014 à 15H55
Thierry Costesèque pose un regard d'enfant sur le monde qui l'entoure

Thierry Costesèque pose un regard d'enfant sur le monde qui l'entoure

© France 3 / Costesèque

"Western avec le diable", un comble pour une exposition qui se tient au "Creux de l'Enfer" ! Le Centre d'art contemporain de Thiers accueille jusqu'au 1er février l'artiste globe-trotter Thierry Costesèque. Ses oeuvres à la fois enfantines et impertinentes nous entraînent cette fois sur le sentier des Indiens dans ce western urbain qu'est New York.

Reportage : V.Mathieu / P-O.Belle / L.Janin / S.Salmon
Il est un peu un cowboy dans l'âme : à New-York Thierry Costesèque a descendu Broadway à cheval suscitant les réactions, des plus agressives aux plus positives. L'artiste plasticien installé à Bondy en région parisienne aime provoquer la rencontre. Rencontre avec les gens auprès de qui il glane objets et souvenirs, avec des villes aussi dont il essaie de traduire l'essence.

Un regard d'enfant
De son enfance à l'étranger (il est né au Vietnam) Thierry Costesèque a conservé un goût marqué pour la différence. C'est un regard presqu'enfantin qu'il pose sur le monde qui l'entoure. A travers ses peintures faussement naïves, ses photos ou ses installations espiègles, l'artiste interroge le visiteur comme le ferait un enfant, à la fois drôle et juste. 

Thierry Costesèque, "Western avec le diable" au Creux de l'Enfer de Thiers jusqu'au 1er février 2015. Fermeture annuelle du 22 décembre au 5 janvier.