L'art brut s'expose à Lausanne

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/06/2013 à 15H11
Une oeuvre de la Collection d'Art Brut de Lausanne

Une oeuvre de la Collection d'Art Brut de Lausanne

© France 3/Culturebox

A Lausanne, en Suisse, un musée est consacré à l'art brut, cette expression spontanée de l'instinct créatif. Ceux qui ont signé ces oeuvres n'ont reçu aucune formation, ils ont sculpté, dessiné, gravé leurs créations en se fiant à leur seule inspiration. Une exposition temporaire est consacrée à l'oeuvre de l'artiste américain James Edward Deeds.

L'art brut, c'est celui des citoyens, celui de ces gens qui, sans formation, se sont lancés dans la création artistique sans toujours le savoir. Ils ont construit chacun une oeuvre originale, sans influence, sans culture artistique. Ils se sont appelés Auguste Forestier Louis Soutter ou encore Baya. Proche parent de l'art enfantin ou de l'art naïf, l'art brut (expression inventée par Jean Dubuffet) ne cherche pas la reconnaissance, les "artistes bruts" se satisfaisant en général du geste créatif.

Jusqu'au 30 juin 2013, la Collection d'Art Brut de Lausanne propose une exposition consacrée à l'Américain James Edward Deeds.

Reportage : S. Bourgeot, JM Baverel, R. Bolard, S. Chevallier
La Collection D'art Brut de Lausanne, fondée en 1975, regroupe 400 de ces artistes spontanés. On la doit au peintre et sculpteur français Jean Dubuffet qui avouait une fascination pour les oeuvres produites par les malades mentaux, les enfants et les personnes incarcérées.
Aujourd'hui la Collection de Lausanne possède 60 000 oeuvres qui, faute de se ranger dans les catégories officielles, relèvent de l'Art Brut.