Joseph Steib, peintre amateur et fervent opposant à Hitler pendant l'occupation

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 29/10/2015 à 15H24
L'une des toiles de Joseph Steib

L'une des toiles de Joseph Steib

© France 3 / Culturebox

Joseph Steib (1898-1966) est un peintre inconnu. Pourtant, cet employé du service des eaux de Mulhouse fut, pendant la seconde guerre mondiale, l'un des plus fervents opposants au régime nazi. Une haine qu'il peignit sur de nombreuses toiles. Des œuvres violentes, retrouvées par un collectionneur. François Pétry vient de publier un livre, "Le salon des rêves", sur cette histoire hors du commun.

Reportage : France 3 Alsace / G. Kuster / N. Meyer  / M. Beauclair


"Le salon des rêves", c'est le nom donné à la série de 57 tableaux réalisée par Joseph Steib dans sa cuisine, à Brunstatt, un faubourg populaire de Mulhouse entre 1942 et 1945. La personne d'Hitler y est représentée à chaque fois comme l'incarnation du Mal, dans des toiles aux styles variés mais souvent inspirés par des scènes religieuses.

Une vision naïve mais ultra féroce du régime nazi, du führer et de ses hauts dignitaires. Le fonctionnaire sans histoires, qui avait fait des études d'art et s'était fait un petit nom avant-guerre, n'a pas supporté l'occupation de sa région et bien sûr les idées du régime. Retranché dans sa cuisine, il a donc peint son désespoir et sa colère. 

Tableaux cachés puis dispersés

Mais, en pleine occupation, se livrer à une telle activité n'était évidemment pas sans risques. Les tableaux du "salon des rêves" étaient cachés derrière les murs de l'appartement du peintre. Ils ne furent exposés qu'une seule fois au public, en 1945. 

Un témoignage unique

Collectionneur et historien, François Pétry s'intéresse depuis une trentaine d'années au travail de Joseph Steib. Il a notamment parcouru les brocantes de la région pour retrouver les toiles qui ont été dispersées par l'épouse de Joseph Steib à sa mort en 1966. Un livre immortalise désormais cette histoire peu commune. 

""Le salon des rêves", comment le peintre Joseph Steib fit la guerre à Adolf Hitler", de François Pétry (Ed. La Nuée Bleue - Place des Victoires) - sorti le  8 octobre 2015- 35 euros