Jan Fabre illumine les Beaux arts de Lille en hommage à Jérôme Bosch

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 11/11/2013 à 15H39
Des centaines d'ailes et de carapaces de scarabées sur les tableaux de Jan Fabre

Des centaines d'ailes et de carapaces de scarabées sur les tableaux de Jan Fabre

© F3/culturebox

Le plasticien flamand Jan Fabre présente une série de tableaux-mosaïques en hommage au peintre néerlandais Jérôme Bosch. Ce dernier a inspiré les dernières oeuvres de l'artiste. 21 tableaux sont présentés au public jusqu'au 10 février 2014.

C.Massin, M. Mustafa, F. Hénaut, M. Vansteenkiste
Dans l'Atrium du musée des Beaux Arts de Lille, des panneaux, entièrement réalisés avec des élytres de scarabées "Hommage à Jérôme Bosch au Congo". Le choix de cet insecte n'est pas un hasard, le scarabée symbolise la métamorphose, la renaissance, la beauté.
Ailes et carapaces, ont été triées avec soin et appliquées une par une pour donner à l'oeuvre une couleur, aspect mystérieux, magique.
Le scarabée symbole de la renaissance dans les oeuvres du flamand

Le scarabée symbole de la renaissance dans les oeuvres du flamand

© F3/culturebox
Le style choque, tranche aux côtés des croix, des enluminures et des livres d'heures, mais l'association des genres a conquis le public. La main ultra provocatrice de Jan Fabre, délivre un message tout en nuances, pour dénoncer les atrocités de la colonisation au Congo.

Jusqu’au 10 février, le lundi de 14 h à 18 h et du mercredi au dimanche de 10 h à 18 h, au palais des Beaux-Arts, place de la République à Lille. Entrée libre pour l’atrium. 6/4 € pour la salle d’exposition temporaire. 03 20 06 78 00.