"Impression Soleil Levant" : le chef d’œuvre de Monet de retour au Havre en 2017

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 12/01/2016 à 15H47
"Impression soleil levant" de Claude Monet au MuMa du Havre pendant un mois en septembre 2017

"Impression soleil levant" de Claude Monet au MuMa du Havre pendant un mois en septembre 2017

© France 3 / Culturebox

"Impression soleil levant ", l’œuvre emblématique de Claude Monet retrouvera Le Havre, sa ville d’origine, en septembre 2017. A l’occasion des 500 ans de la ville portuaire, le musée de Marmottan prête au MuMa pendant un mois la peinture qui signa la naissance de l’impressionnisme. C’est la première fois qu’elle sera exposée en Normandie, 145 ans après sa création.

C’est un joli cadeau d’anniversaire que la ville du Havre va recevoir à l’occasion de ses 500 ans en septembre 2017. "Impression soleil Levant" de Claude Monet ornera, pendant un mois, la grande nef du MuMa, musée d’art moderne de la ville normande.

Créée en 1872, l’œuvre de Monet qui donna naissance au mouvement pictural l’impressionnisme, suscite aujourd’hui encore de nombreux émois et de multiples interrogations.

Reportage : I. Ganne / L. Lagneau / C. Garzena  

Enquête sur le port du Havre

Né à Paris en 1840, Monet grandit au Havre où il peint ses premières œuvres. Après un séjour en Angleterre, le peintre revient dans sa ville natale. Il s’installe à l’Hôtel de l’Amirauté, situé au 41-45 Grand Quai (actuel Quai de Southampton).

Inspiré par le paysage industriel qui lui fait face, il réalise "Impression soleil levant" le 13 novembre 1872 à 7h35 du matin. Il s’agit donc bien d’un lever de soleil, une certitude aujourd’hui qui a demandé une véritable enquête sur le port du Havre.
Carte postale annotée du quai du Havre qui permit d'étudier la lumière du soleil et de déterminer qu'il s'agissait bien d'un levant.

Carte postale annotée du quai du Havre qui permit d'étudier la lumière du soleil et de déterminer qu'il s'agissait bien d'un levant.

© Dr
En effet, quand Monet présente son tableau à la première exposition de la Société des artistes anonymes, le 15 avril 1874, il l'appelle "Impression, soleil levant". Mais la toile prendra le nom d'"Impression, soleil couchant" à d'autres moments.

Annette Haudiquet, conservatrice du Muma le confirme : "Quand on est havrais et qu’on voit cette œuvre, on ne peut pas imaginer une seule seconde qu’il s’agisse d’un soleil couchant".

Le chef d'oeuvre de Monet accompagnera les six autres peintures du maître de l'impressionnisme, dont les fameux "Nymphéas", que le musée détient dans sa collection permanente. 

En attendant l’événement, le MuMa présente jusqu’au 28 février 2016 trois expositions temporaires dont celle qui présente le travail de "Bernard Plossu. Le Havre en noir et blanc".