"Impression soleil levant" de Claude Monet de retour au Havre, sa ville de naissance

Par @Culturebox
Mis à jour le 09/09/2017 à 13H24, publié le 07/09/2017 à 18H14
Après le musée Marmoottan, le célèbre tableau de Claude Monet "Impression Soleil levant" va rejoindre la ville du Havre où il a vu le jour en 1873

Après le musée Marmoottan, le célèbre tableau de Claude Monet "Impression Soleil levant" va rejoindre la ville du Havre où il a vu le jour en 1873

© France 3 / Culturebox

"Impression, soleil levant", qui a donné son nom à l'impressionnisme, est de retour depuis vendredi au Havre où cette oeuvre, une des plus célèbres du monde, a été peinte par Claude Monet entre 1872 et 1873. Les visiteurs pourront l'admirer au musée d’art moderne André Malraux à partir de dimanche et jusqu'au au 8 octobre 2017.

A l'occasion de la célébration des 500 ans du premier port français, le musée Marmottan à Paris a accepté de prêter au Musée d'art moderne André Malraux du Havre "Impression au soleil Levant" de Claude Monet entrée dans ses collections en 1940. Véritable icône de la modernité, la toile a voyagé au bout du monde et revient dans sa ville de naissance 145 ans après. Elle est la star de la grande exposition du MuMa "Impression(s) soleil" qui débute dimanche 10 septembre 2017. 

Reportage : I. Ganne / C. Behr / A. Delahaye

Un transport délicat

Lors de son transport, le tableau, d'une valeur inestimable, est choyé par son restaurateur attitré. Avant de délivrer le constat d'état, il examine chaque détail et valide l'accord pour le voyage. Pour revenir au Havre, le cadre est conditionné avec une protection au revers et à la face. 
Le conservateur Christian Châtellier examine les moindres détails du tableau

	 

Le conservateur Christian Châtellier examine les moindres détails du tableau  

© France 3 / Culturebox

Une impression du Havre

Des reflets sur l'eau, un disque orange surgissant de la brume bleutée, et au premier plan, deux barques sur fond de grues et de gréements : "Ça ne pouvait vraiment pas passer pour une vue du Havre", se souviendra Monet qui répondit "mettez Impression" lorsqu'on lui demanda le titre de la toile pour le catalogue de 1874. "Impression, soleil levant" est présenté pour la première fois le 15 avril de la même année dans l'atelier du photographe Nadar. Le critique Louis Leroy invente alors le terme impressionnisme.

Une vue trouble, gardienne de secrets

Titre changeant, lever ou coucher de soleil, emplacement incertain du peintre, date de création discutée: "Impression soleil levant" est restée longtemps une toile mystérieuse et n'a livré que récemment ses secrets.

Deux historiens d'art, Marianne Mathieu et Dominique Lobstein, ont reconstitué en 2014 la configuration du Havre à l'époque et ont ainsi retrouvé le point d'observation de Monet peintre - sa chambre à l'Hôtel de l'Amirauté, aujourd'hui disparu. Une enquête qui leur a permis de trancher: le soleil était bien levant.

Autre incertitude levée: la date à laquelle l'oeuvre a été réalisée, depuis longtemps discutée, entre 1873, soutenue par certains critiques, et 1872, comme l'indique une mention sur la toile. Combinant table des marées, bulletins météo et analyse topographique du port du Havre, un astrophysicien à l'université du Texas, Donald W. Olson, a proposé deux dates: le 25 janvier 1873 ou le 13 novembre 1872, désormais considérée comme la plus probable.
impression soleil levant Monet détail © France 3 / Culturebox / Capture d'écran

Une peinture d'un seul geste

"C'est une peinture très fluide, très esquissée, d'un seul geste, extrêmement rapide, qui pose le motif. Cela ressemble à la façon de peindre des Japonais", explique Géraldine Lefebvre, historienne de l'art havraise, ayant participé aux récentes recherches sur les origines du tableau.

A l'exposition du MuMa, "Impression soleil levant" sera entourée d'une trentaine de toiles d'autres grands peintres (Turner, Eugène Boudin, Félix Valloton...). L'exposition, ouverte du 10 septembre au 8 octobre, est un des événements culturels organisés pour les 500 ans du Havre avec une rétrospective Pierre et Gilles (né au Havre), la création de plusieurs sculptures monumentales, dont une arche de conteneurs, et un spectacle des géants de Royal de Luxe.