Graffitis en grand à la Völklinger Hütte

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 06/05/2011 à 10H10
Graffitis en grand à la Völklinger Hütte

Graffitis en grand à la Völklinger Hütte

© Culturebox

Art urbain, art de rue, graffiti : voilà différentes appellations pour une nouvelle forme artistique à laquelle la Völklinger Hütte ouvre ses portes ...

Le Völklingen, fondée en 1873, est un ancien forges de la région de la Sarre, en Allemagne. En 1994, le lieu est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.
Aujourd'hui, ce monument industriel fait encore un peu plus preuve de modernité et accueille la plus grande "Urban Art" d'Europe. Des oeuvres d'art autre fois non autorisées de 36 artistes, originaires d'Amérique et d'Europe. A la fin des années 1970, le graffiti, sévèrement réprimé dans le métro de New-York, a commencé à se diffuser sur les murs des quartiers défavorisés de la ville avant d'essaimer dans d'autres grandes villes américaines et européennes: Los Angeles, Chicago, Philadelphie, Paris, Londres, Berlin, Amsterdam et Barcelone surtout. En 1973, le New York Magazine lance le concours du plus beau graffiti du métro. Certains peintres qui ont suivi un cursus classique en Arts ou en communication visuelle, intéressés par l'idée d'un art urbain ou d'un art clandestin, s'associent aux graffiteurs et s'approprient leur pratique à l'image de Jean-Michel Basquiat. Aujourd'hui le graffiti fait son entrée dans les musées des grandes capitales. Des caractères en grand format et des éléments figuratifs dominent les oeuvres, les bombes aérosol sont toujours les outils préférés des artistes. Une consécration qui, on l'espère, n'altérera pas l'esprit subversif et questionneur du graffiti. A découvrir jusqu'au 1e novembre 2011.

- A voir aussi sur Culturebox :
- Miss-Tic-s'expose-à-Paris-hors-les-murs
- défi-artistique-franco-americain-pour-le-premier--art-battles-au-forum-des-halles-a-paris
- Street-art-et-graffitis-à-la-Mals