Georges Lemoine : itinéraire d'un poète illustrateur à la BnF

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 19/04/2016 à 16H08
Georges Lemoine "Carnet d'un illustrateur" à la BnF jusqu'au 5 juin 2016

Georges Lemoine "Carnet d'un illustrateur" à la BnF jusqu'au 5 juin 2016

© France 3 / Culturebox / capture d'écran

À partir du 26 avril 2016, la BnF expose les carnets du dessinateur et auteur Georges Lemoine, donnés à la Bibliothèque en 2014. Balayant presque 50 ans de production, les dessins, croquis préparatoires et textes dévoilent les sources d’inspiration de l’artiste. Une véritable immersion dans l’imaginaire riche et délicat d’une figure majeure de la littérature jeunesse.

Figure essentielle de la littérature jeunesse, auteur sensible et dessinateur virtuose, Georges Lemoine a illustré plus de cent livres pour enfants. À travers l'exposition "Carnets d’un illustrateur", la Bibliothèque Nationale de France rend hommage à partir du 26 avril à ce grand homme du dessin et de la poésie.
1980, Ymare, dessin et texte : « Le ciel est gris et très lumineux. Le tracteur passe et repasse, navette, tissage sur le fil de cet horizon proche, la terre le lève en mottes, les mouettes dansent en spirales. »

1980, Ymare, dessin et texte : « Le ciel est gris et très lumineux. Le tracteur passe et repasse, navette, tissage sur le fil de cet horizon proche, la terre le lève en mottes, les mouettes dansent en spirales. »

© BnF, Centre national de la littérature pour la jeunesse, département Littérature et art

En 2014, il a fait don à la BnF de l’intégralité de ses 230 carnets réalisés depuis 1956. La déambulation de la BnF propose une sélection de ces carnets de dessins, carnets intimes, carnets de voyages, source inestimable sur la genèse de son œuvre et plus largement sur une vie d’artiste.
Ymare, « ombres vertes et dorées »

Ymare, « ombres vertes et dorées »

© BnF, Centre national de la littérature pour la jeunesse, département Littérature et art

La pureté du trait, la douceur des visages

Les illustrations de Georges Lemoine mélangent la pureté des lignes et le jeu de tons pastels qui accentuent les sentiments des personnages à travers les visages d'une douceur apaisante. Il s’en dégage une ambiance empreinte d’émotion car il n’hésite pas à se rendre sur le lieu du récit afin de "donner aux choses qu’il dessine la force du réel". 
Etude préparatoire pour Lullaby, de J.M.G. Le Clézio

Etude préparatoire pour Lullaby, de J.M.G. Le Clézio

© BnF, Centre national de la littérature pour la jeunesse, département Littérature et art

Les couvertures de Gallimard Jeunesse de Georges Lemoine

En 1974, l'illustrateur fait la connaissance du graphiste Massin et réalise à sa demande ses premières couvertures illustrées pour la collection Folio de Gallimard. L’année 1975 marque alors le début d’une abondante production de livres dessinés pour enfants. 
Carnet de Georges Lemoine © France 3 / Culturebox / capture d'écran

Georges Lemoine illustre les textes pour enfants de grands auteurs comme "L’Enfant et la rivière" d’Henri Bosco,"Lullaby" de J.M.G. Le Clezio, "Comment Wang Fô fut sauvé" de Marguerite Yourcenar ou encore "La petite marchande d’allumettes" d’Hans Christian Andersen.  
Couverture "Comment Wang-Fô fut sauvé" de Marguerite Yourecenar illustré par Georges Lemoine

Couverture "Comment Wang-Fô fut sauvé" de Marguerite Yourecenar illustré par Georges Lemoine

© Gallimard

De l’aquarelle aux crayons de couleur, il utilise davantage la juxtaposition des plans que la perspective et cherche à comprendre les intentions de l’auteur afin de les exprimer avec émotion. 

Dans l'antre de l'atelier de Georges Lemoine

Georges Lemoine est né à Rouen en 1935. Aujourd'hui il est installé à Gargilesse, un petit village qui domine la Creuse. Une équipe de France 3 Orléans l'a rencontré dans son atelier.

Reportage : C. Lacroix / JP. Pazzini / D. Vandal Morin

Chaque jour, Georges Lemoine s'impose une discipline de fer. Perfectionniste et travailleur, celui qui a illustré plus d'une centaine d'œuvres littéraires met tout en oeuvre pour atteindre le but qu'il s'est fixé. 
Carnet N45 © BnF, Centre national de la littérature pour la jeunesse, département Littérature et art

Près de 260 carnets, annotés. Tous différents. Parfois consacrés à une œuvre à illustrer, parfois, comme celui-ci, à réfléchir autour d'un thème. Ici l'école de Shangaï, son naturalisme, dont il s'efforce de tirer les enseignements. "Le fait de rentrer dans la fabrication de quelque chose que je n'ai pas fait a modifié mon approche du travail", dit-il à propos de ce nouveau défi. 
Lemoine Ecole de Shangaï © France 3 / Culturebox

-> À noter aussi que Le Salon International du Livre rare, de l’Autographe, de l’Estampe et du Dessin est installé entre les murs du Grand Palais (75) du 22 au 24 avril avec pour thème "L’Enfance de l’art". L’Invité d’honneur cette année est la première bibliothèque consacrée à la jeunesse en France, l’Heure Joyeuse, qui organise des séances de dédicaces dont celle dédiée à Georges Lemoine le 23 avril. 
Georges Lemoine, Carnet n°128, p.17, Montmartre, rue Caulaincourt, 1955, autoportrait assis

Georges Lemoine, Carnet n°128, p.17, Montmartre, rue Caulaincourt, 1955, autoportrait assis

© BnF, Centre national de la littérature pour la jeunesse, département Littérature et art