Georges Gasté, peintre et photographe : itinéraire d'un orientaliste

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 12/02/2015 à 15H51
Un portrait signé Georges Gasté

Un portrait signé Georges Gasté

© France3/culturebox

Le musée Mandet de Riom accueille jusqu'au 1er Mars l'exposition "Georges Gasté (1869-1910) - Itinéraire d'un orientaliste. Elle rassemble des peintures et des photographies rapportées de voyages en Egypte, en Algérie ou en Inde, par cet infatigable voyageur.

Reportage: Philippe Marmy, Eric Taxil, Sébastien Bonnetot 
Georges Gasté ou comment un voyage peut changer le cours d'une vie. Né à Paris en 1869 dans une famile de marchand de tableaux, Georges Gasté va avoir la révélation de la lumière du Sud, lors d'un périple au Maroc à 20 ans.

Dès lors, il n'aura de cesse de retrouver cette lumière si particulière, au point de s'installer 4 ans à Bou Saada en Algérie, puis de se fixer en Egypte au tournant du 20e siècle. Il est proprement fasciné par les visages qu'il croise et va en tirer de nombreux portraits.
"Jeune femmes de Bou-Saada" Georges Gasté © DR


En 1905 il embarque pour les Indes et Ceylan à la rencontre d'autres populations. La façon dont il rend compte de leur vie quotidienne va faire de lui, Le peintre des Indes.  

Le bain des Brahmines, à Madura, Inde. Huile de Georges Gasté © DR
Dans le même temps, il apprivoise cet étrange objet noir qui révolutionne l'image : l'appareil photo. Et là, le regard que porte Georges Gasté sur les populations dans lesquelles il s'immerge fait de lui un ethnologue tout autant qu'un peintre.
"Enfants photo de Georges Gasté © DR


"Georges Gasté (1869-1910) - Itinéraire d'un orientaliste - Peintures et photographies" au Musée Mandet de Riom
Jusqu'au 1er mars 2015