Garouste et les enfants de La Source, exposition de talents

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 27/06/2015 à 11H02
Gérard Garouste expose régulièrement ses toiles avec les créations des enfants pour faire connaître La Source

Gérard Garouste expose régulièrement ses toiles avec les créations des enfants pour faire connaître La Source

© La Source

Artiste de renommée internationale, Gérard Garouste s’investit également depuis plusieurs années dans La Source, une association qu’il a créée en 1991. L'un des centres d'accueil, basé à Dinard, propose jusqu’au 30 août une exposition qui regroupe une cinquantaine d’œuvres du peintre et des créations réalisées par les enfants de cette structure qui vient en aide aux jeunes en difficulté.

En créant La Source en 1991, Gérard Garouste nourrissait un rêve : "Fonder un lieu de libération et de création pour donner aux enfants défavorisés des clés pour avancer, la tolérance, la découverte au contact des artistes et la curiosité." Et leur révéler aussi, ajoutait-il, que "l’univers est fait de questions". C’est un des leitmotiv de l’artiste qui semble être en perpétuel cheminement.

Reportage : B. Le Vaillant / C. Rousseau / H. Tiercelin / D. Frasiez

 
Avec sa peinture figurative qui semble tout droit sortie de nos rêves, Gérard Garouste apparaît comme un artiste à portée d’homme et d’émotion. Pour apprécier sa peinture, point besoin de discours et d’explication, elle peut se ressentir tout simplement.
 
Cette humanité tient peut-être aussi à l’histoire de cet homme au parcours et à l’âme cabossés. Un parcours qui est passé par l’hôpital psychiatrique. Au début des années 70, à la naissance de Guillaume, son fils aîné, Gérard Garouste plonge dans une forme de délire et dans la dépression. Il est interné à Villejuif sans que les médecins puissent mettre un nom sur son état. Les diagnostics se succéderont : fou, puis maniaco-dépressif et enfin bipolaire.
 
Aujourd’hui, grâce à des nouveaux traitements, l’homme s’est stabilisé et a appris à dompter sa maladie. Une maladie qui l’a empêché, dit-il, de créer autant qu’il aurait voulu. Mais qu’il l’a rendu peut-être aussi plus sensible à la détresse humaine, à celle des jeunes en difficulté notamment, à qui des structures comme La Source permettent de libérer les émotions qui vivent en eux et de se construire.

"Gérard Garouste et les enfants de la Source" 
à La Source - Villa Les Roches Brunes à Dinard 
Jusqu'au 30 août 2015
3, allée des Douaniers, Dinard
de 14h à 19h
Tarif 4€, réduit 2€.
tél. 02 99 16 30 63