"Futurs" : Quand Calder, Miro, Kandinsky, Ernst ou Matisse imaginaient l'avenir

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 04/06/2015 à 10H55
Calder exposé dans "Futurs" © Capture d'écran France 3

C'est l'exposition phare de la saison estivale à Marseille. La Vieille Charité accueille une centaine d'oeuvres du XXe siècle, parmi lesquelles des peintures et sculptures signées Calder, Miro, Kandinsky, Max Ernst ou Matisse. Angle choisi : les futurs imaginés par ces artistes dans leurs créations.

Au XXe siècle, tout s'est accéléré. L'industrialisation, la consommation, l'accès aux loisirs, le temps libre, les médias, l'équipements des foyers, les découvertes dans le monde de la médecine, de la robotique, la démocratie, les guerres aussi. Les artistes, forcément imprégnés du contexte, ont produit des oeuvres foisonnantes, perturbantes, contestataires, guerrières, douces ou amères. Ils ont aussi souvent exprimé leur vision du futur, un monde où souvent tout s'accélérerait encore.

Le reportage d'Estelle Mathieu, Ludovic Moreau, Sophie Baix :

La centaines d'oeuvres réunies pour l'exposition viennent de grands musées et collections du monde entier. Parmi elles, trois Miro, et plusieurs mobiles de Calder. Le parcours proposé aux visiteurs se décompose en trois thématiques inspirées par l'image et la Science-fiction  au XXe siècle : "Métropolis", "La Guerre des Mondes" et "L'Odyssée de l'Espace". 

Ce nouvel événement fait suite à celui organisé dans le cadre de "Marseille Provence, capitale européenne de la Culture". Des oeuvres de Picasso, Magritte ou Wharol avaient alors été réunies à la Vieille Charité sur la thématique des visages.

Oeuvre de Bruno Peinado dans la chapelle de la Vielle Charité de Marseille

Oeuvre de Bruno Peinado dans la chapelle de la Vielle Charité de Marseille

© Copie d'écran France 3


Exposition "Futurs", à la Vieille Charité à Marseille jusqu'au 27 septembre 2015.