Dix-sept toiles d'Eugène Boudin mises aux enchères en juin

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 11/05/2013 à 16H50
"Etretat, bateaux de pêche dur la plage et falaise d'aval" l'une des toiles mises en ventes le 4 juin prochain à Paris.

"Etretat, bateaux de pêche dur la plage et falaise d'aval" l'une des toiles mises en ventes le 4 juin prochain à Paris.

© France 3 Basse-Normandie

Alors qu'une exposition lui est actuellement consacrée au Musée Jacquemart-André à Paris, 17 toiles d'Eugène Boudin sont exposées tout le week-end salle Kergorlay à Deauville. Un dernier coup d'oeil pour le public avant leur vente aux enchères à Paris début juin.

Reportage : G.Louis / C.Leloche / F.Lefeuvre
C'est Claude Monet qui est considéré comme le père de l'Impressionnisme et pourtant dans les toiles exposées ce week-end à Deauville, les prémisces du mouvement sont clairement visibles. Il faut dire qu'Eugène Boudin, fut le maître du créateur des Nymphéas. Même travail sur la lumière, même vision "globale" de l'oeuvre.
Les 17 toiles exposées salle Kergorlay proviennent d'une collection privée et seront vendues aux enchères le 4 juin à Paris à l'hôtel Marcel Dassault par la maison de ventes Artcurial. Mises à prix : de quelques centaines d'euros pour des esquisses jusqu'à 150.000 euros pour "Etretat, bateaux de pêche sur la plage et falaise en aval".