Didier-Marie Le Bihan et ses natures mortes, coqueluches des collectionneurs

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 11/10/2012 à 15H08
Le peintre Didier Marie Le Bihan

Le peintre Didier Marie Le Bihan

© culturebox/france3

Dans son atelier de l'île de Sein, le peintre Didier-Marie Le Bihan utilise la technique du clair-obscur empruntée aux peintres flamands. Cet artiste, passionné de natures mortes, est la coqueluche des amateurs d'art contemporain.

Né à Douarnenez, le peintre Didier-Marie Le Bihan vit et travaille dans son atelier de l'ïle de Sein. L'artiste utilise la technique de l'école Flamande qui remonte au début du XVème siècle pour peindre des natures mortes. Un peintre méconnu du grand public car il expose peu. Chaque année, il produit une dizaine de toiles, achetées avant même d'être vendues par les collectionneurs.