Des peintures de détenues exposées au parloir à Salon-de-Provence

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 26/01/2011 à 10H25
Des peintures de détenues exposées au parloir à Salon-de-Provence

Des peintures de détenues exposées au parloir à Salon-de-Provence

© Culturebox

A Salon-de-Provence, les parloirs de la prison ont pris des couleurs. Depuis deux ans, les détenus apprennent la peinture et l'écriture littéraire s'ils le souhaitent. La direction a poursuivi l'idée en proposant aux prisonniers de décorer certaines parties du centre de détention avec leurs toiles et leurs écrits, soixante-quatre oeuvres au total. Le vernissage a eu lieu en janvier 2011.

La justice est une balance, d'un côté la répression, de l'autre la prévention. D'un côté la punition, de l'autre la réinsertion. Un séjour en prison ne doit pas interdire l'accès à la culture ou à la connaissance, et de plus en plus d'établissements l'ont compris. Quand les moyens financiers sont là, des initiatives voient le jour. Il y a celle de Salon-de-Provence, et il y a aussi eu en ce début 2011 un atelier de sculpture contemporaine dans la prison de Ploemeur en Bretagne, auquel ont participé six détenus. Leurs oeuvres ont étés brièvement exposées, et là encore on a imaginé faire du parloir un lieu d'accueil de ces travaux, ce qui humanise le lieu aussi bien pour le détenu que pour les familles et proches.

- > A voir aussi sur Culturebox :
-
Didier Chamizo peint la liberté
- Des toiles de détenus exposées à la médiathèque