Des estampes de Picasso exposées pour la première fois en France

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 16/05/2014 à 11H24
"Françoise" - 1946, crayon lithographique sur papier lithographique transféré sur pierre.

"Françoise" - 1946, crayon lithographique sur papier lithographique transféré sur pierre.

© France 3 / Fundacion Picasso

C'est une première en France. 70 estampes signées Picasso ont quitté l'Espagne pour Quimper où elles seront exposées jusqu'au 18 août au musée des Beaux-Arts. Une exposition autour de "L'éternel féminin" qui a si souvent inspiré le maître andalou. A voir, absolument.

Reportage : M. Le Morvan / M.Guilcher / S.Secret / O Mélinand
Fernande, Olga, Dora, Françoise, Jacqueline...Pendant cinquante ans, leurs silhouettes ont habité l'oeuvre de Picasso. Ses femmes successives, ses muses l'ont inspiré. Tour à tour mystérieuse et amoureuse c'est cet "éternel féminin" qui est aujourd'hui au centre d'une exposition exceptionnelle au musée des Beaux-Arts de Quimper. 70 estampes et gravures originales conservées par la Fundacion Picasso dans la maison natale du peintre à Malaga seront pour la première fois exposées en France. Une dizaine de toiles prêtées par des musées français complètent ce cheminement à travers l'oeuvre de cet éternel amoureux qu'était Picasso.

Amour de l'Art, art de l'Amour...

"Pour mon malheur et pour ma joie peut-être, je place les choses selon mes amours", avait confié le maître cubiste à l'un de ses amis. Un amour des femmes, de leur complexité qui transparait dans les nus et portraits exposés à Quimper. Une exposition qui s'accompagne d'une multitude d'événements au musée des Beaux-Arts : une exposition de photos signées Jean Cocteau qui a suivi Picasso dans son quotidien, des conférences et des ateliers notamment à destination des enfants...
Le programme complet est à découvrir sur le site du musée.

Il y a quelques jours, le Musée des Beaux-Arts de Quimper recevait les estampes en provenance de Malaga. Au moment du déballage, découvrez l'émerveillement des conservateurs face à ces oeuvres jamais présentées en France...

Reportage : M.Guilcher / C.Louet / S.Secret / J.Abgrall
« Picasso, l’éternel féminin » du 23 mai au 18 août 2014
Musée des beaux-arts de Quimper
40 Place Saint-Corentin
02 98 95 45 20