Derniers jours : Gallen-Kallela, une Finlande de légende au musée d'Orsay

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 13/02/2012 à 13H25
"La légende d'Aino", fameux triptyque de Gallen-Kallela (1891)

"La légende d'Aino", fameux triptyque de Gallen-Kallela (1891)

© Finnish National Gallery/Central Art Archives/Hannu Aaltonen

Derniers jours pour voir Akseli Gallen-Kallela (1865-1931) le peintre qui triompha à l'Exposition universelle de 1900 avec les fresques du pavillon Finlandais. "Une passion finlandaise", jusqu'au 6 mai au Musée d'Orsay, Paris VIIe.

Voilà une belle occasion de découvrir Akseli Gallen-Kallela, l'un des artistes les plus vénérés de Finlande avec le compositeur Jean Sibelius (1865-1957). Avec ce dernier et quelques autres, entre la fin du XIXe et le début du XXe siècle, l'illustre peintre fut l'un des artisans du réveil culturel et national d'un pays qui se cherchait après s'être longtemps effacé au sein des puissances dominantes, suédoise puis russe.

"Le symposium", avec Gallen-Kallela et les musiciens Oskar Merikanto, Robert Kajanus, Jean Sibelius (1894)

"Le symposium", avec Gallen-Kallela et les musiciens Oskar Merikanto, Robert Kajanus, Jean Sibelius (1894)

© Jani Kuusenaho

C'est la première fois que Gallen-Kallela fait l'objet d'une exposition qui lui soit totalement dédiée en France. Pourtant, il avait noué d'étroites relations avec Paris, où il avait séjourné quelques années pour ses études dans les années 1880, avant de décorer les murs intérieurs de pavillon finlandais de l'Exposition universelle parisienne de 1900 - il y connut un énorme succès. Aujourd'hui encore, les fresques de Gallen-Kallela ornent nombre de murs et de plafonds de bâtiments finlandais. En 1909, l'artiste avait de nouveau exposé des oeuvres à Paris.

"La mère de Lemminkäinen" (1897)

"La mère de Lemminkäinen" (1897)

© Finnish National Gallery/Jouko Könönen

Parmi les travaux les plus célèbres d'Akseli Gallen-Kallela, figurent ceux inspirés de l'épopée du Kalevala, écrite au XIXe siècle par Elias Lönnrot (1802-1884) à partir de poèmes inspirés de légendes et mythes finlandais. Plusieurs styles composent l'oeuvre de Gallen-Kallela : néo-romantisme, réalisme, symbolisme... Ses voyages en Europe, son évolution et sa vie personnelle (la perte d'une de ses filles, Marjatta, l'a profondément marqué) ont conditionné les transformations de son style.

"Printemps" (1903), une étude hantée par le deuil

"Printemps" (1903), une étude hantée par le deuil

© Finnish National Gallery/Hannu Aaltonen

Organisée par le musée d'Orsay, le Helsinki Art Museum et le Museum Kunstpalast de Düsseldorf, l'exposition donne à découvrir des oeuvres illustrant les étapes de ce parcours hors du commun. Lumière, couleurs vives, nature et mythologie caractérisent certains des plus beaux tableaux d'Akseli Gallen-Kallela.

"Akseli Gallen-Kallela (1865-1931), une passion finlandaise", au musée d'Orsay
7 février - 6 mai 2012
62, rue de Lille
75007 Paris
Tél : +33 (0)1 40 49 48 14
Ouverture de 9h30 à 18h le mardi, mercredi, vendredi, samedi et dimanche
Ouverture de 9h30 à 21h45 le jeudi