"De l'or, des anges et des roses" : l’Évangile vu du Nouveau Monde

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/09/2015 à 17H50
L'une des toiles exposées à la Rochelle

L'une des toiles exposées à la Rochelle

© France 3 / Culturebox

Jusqu'au 21 septembre 2015, le musée du Nouveau-Monde de la Rochelle propose une étonnante exposition intitulée joliment "De l'or, des anges et des roses". Une trentaine de toiles prêtées par des collectionneurs privés nous emmènent au Pérou au temps de la colonisation. Les influences indios se mêlent au classicisme pour produire des tableaux d'une éclatante originalité. A y perdre ses repères.

Reportage : C. De Ponchalon / T. Chapuzot / M. Coudrin


L'Histoire de l'Art n'a pas retenu le nom des artistes qui ont peint ces tableaux et c'est dommage. Ils occupent une place tout à fait à part dans l'histoire picturale du monde. Ils appartiennent à un couple de collectionneurs privés et sont exceptionnellement exposés jusqu'au 21 septembre au musée du Nouveau-Monde, à la Rochelle. Ces trente tableaux peints au Pérou aux XVIe et XVIIe siècles sur des thèmes européens, thèmes apportés avec la religion catholique et la syphilis par les conquistadors espagnols, gardent les traces de l'art précolombien. L'imbrication des influences, comme des religions, le sugissement en pleine allégorie chrétienne de thèmes religieux précolombiens ou d'éléments de la nature sud-américaine donnent à toutes ces oeuvres une originalité déconcertante. Un peu comme si l'angle sous lequel on regarde l'image peinte changeait ce qu'on en voit. Une espèce d'anticipation de ce que, plusieurs siècles plus tard, on appelera une anamorphose et qui découle directement des travaux signés Piero della Fancesca contemporains de ces oeuvres péruviennes. Exceptionnel.

"De l'or, des anges et des roses"
Collection privée Priet-Gaudibert
Musée du Nouveau-Monde
La Rochelle, Charente-Martime
Jusqu'au 21 septembre 2015