Cristina Rubalcava, artiste mexicaine déplore la polémique sur l'année du Mexique en France

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 16/02/2011 à 16H53
Cristina Rubalcava, artiste mexicaine déplore la polémique sur l'année du Mexique en France

Cristina Rubalcava, artiste mexicaine déplore la polémique sur l'année du Mexique en France

© Culturebox

La polémique liée à l'affaire Florence Cassez a menacé les festivités culturelles liées à l'Année du Mexique en France. De nombreux artistes associés à cet événement déplorent cette crise diplomatique entre la France et le Mexique. Parmi eux, la peintre Cristina Rubalcava qui vit et travaille depuis 1970 à Paris.

Cristina Rubalcava est née en 1943 au Mexique mais c'est en France qu'elle vit depuis quarante ans. Cela ne l'a pas pour autant éloignée de son pays dont elle est devenue une porte-parole passionnée à travers toute l'Europe. Peintre, elle est aussi poète, chanteuse, céramiste, musicienne. Elle a réalisé une fresque murale dédiée au Bicentenaire de la révolution mexicaine (qui a eu lieu en septembre 2010) intitulée "Recorido por los corridos". Elle représente les chansons du groupe musical Los Tigres del Norte, spécialiste des Corridos (chants racontant la Révolution). De Cristina Rubalcava, l'écrivain français Jean d'Ormesson dit ceci : "Veillez sur la fresque de Cristina Rubalcava comme sur la prunelle de vos yeux ! Si vous l'abîmez, le siècle serait décapité". Ou encore Jean-Marie Le Clézio : "Votre oeuvre est belle et nécessaire, elle nous donne les secrets que l'occident est en train d'oublier".

A voir aussi sur Culturebox :
-
Les peintures de Frida Kahlo à Bruxelles
- Carlos Fuentes, Martin Solares, rencontre avec des écrivains mexicains
- Mexicana, un voyage au coeur du folklore mexicain au Grand Rex