Courbet a la côte : 2.8 millions d'Euros pour une de ses toiles sur Etretat

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/11/2013 à 15H51
Une toile de Gustave Courbet a battu un nouveau record aux Ventes aux enchères © Francetv/culturebx

Un record pour une toile unique de Gustave Courbet, dont la côte ne cesse de grimper ! L'oeuvre autour du thème d'Etretat vient d'être vendue par Sotheby's New-York pour 2. 800 millions d'euros.

Les falaises d"'Etretat fait partie de cette série d'une douzaine de toiles de Gustave Courbet sur la même thématique. Une oeuvre unique vendue à New-York, d'où sa valeur. Comme tant d'autre peintres du début du IXIeme siècle, Gustave Courbet est séduit par la région d'Etretat, la pureté de l'air et surtout la qualité de la lumière. Il s' installe donc au cours de l'été 1869 dans la petite ville de Normandie. Il emménage dans une maison située en bord de mer, directement appuyée sur la falaise d'Aval qu'il prend comme sujet dans de nombreuses toiles. Au salon de 1870, Courbet envoie La falaise d'Etretat après l'orage et La mer orageuse.

Reportage : Pascal Schnaébélé- Jean-Stéphane Maurice - Pierre Mayayo- Emmanuel Dubuis
Au salon de l'art de Paris de 1870, Courbet envoie La falaise d'Etretat après l'orage et La mer orageuse. Deux toiles peintes à la même période. Ces deux chef d'oeuvres assoient un peu plus la notoriété du peintre et en font l'une des figures incontournables de la vie artistique de son temps.