Chassé-Croisé entre Dada et Surréalistes à Saint-Louis

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 02/02/2012 à 18H52
Giorgio de Chirico

Giorgio de Chirico

© DR

L'espace Fernet-Branca de Saint-Louis (Bas-Rhin) présente jusqu'au 1er juillet 2012 une exposition qui réunit 200 oeuvres issues des mouvements surréalistes et dadaïstes. Un voyage jonché de découvertes allant de Hans Arp à de Chirico en passant par Klee, Dali, Miro, Matta, Magritte, Lam, Michaux ou encore Man Ray.

Les deux mouvements artistiques ont vu le jour au début du XXe siècle. Le dadaïsme (appelé aussi Dada) apparaît en premier au tout début de la Première Guerre mondiale. Malgré les ravages du conflit, le mouvement connaît un essor international exceptionnel grâce à la ferveur intellectuelle de son principal fondateur, Tristan Tzara. De nombreux artistes adhèrent à son principe de base. Faire fi du chaos ambiant et se défaire des convenances établies par le biais de l'humour et de la créativité, oser l'extravagance et la dérision dans le but de dédramatiser. Les principales figures artistiques du dadaïsme sont Jean Hans Arp, Marcel Duchamp, Max Ernst, André Breton. Au début des années 20, ce dernier trouve que Dada tourne en rond, il publie alors "Le manifeste du surréalisme", créant ainsi un nouveau mouvement pictural, littéraire artistique et philosophique qui perdurera jusqu'à la fin des années 60.