Chambas : 50 ans de création et d'inspiration autour du rock et de la corrida

Par @Culturebox
Mis à jour le 22/09/2017 à 14H55, publié le 22/09/2017 à 12H51
Le "Chambas tour" passe par le DIDAM de Bayonne jusqu'au 29 octobre 2017

Le "Chambas tour" passe par le DIDAM de Bayonne jusqu'au 29 octobre 2017

© France 3 / Culturebox / Capture d'écran

A l'occasion des 50 ans de carrière du peintre gersois Jean-Paul Chambas, le Centre d'art de Bayonne consacre jusqu'au 29 octobre 2017 une grande rétrospective de son œuvre. Peintures, dessins mais aussi photographies, tout l'univers du peintre est un savant mélange de régionalisme et de modernisme. De Bowie à Kafka en passant par le matador Manolete, toutes les icônes de Chambas.

1966-2016 : 50 ans de carrière, 50 ans d’œuvres, 50 ans de peintures, d’estampes et de dessins ancrés dans leur territoire, l'œuvre de Chambas traverse les images et les visages comme une flèche. Le Centre d'art de Bayonne lui rend hommage et présente une belle rétrospective de son travail.

Reportage : S. Deschamps / E. Galerne / G. Haristoy 

Une peinture sociologique 

Jean-Paul Chambas est un peintre inspiré. Avant de représenter une image ou un visage, il plonge durant de longues journées dans l'univers du sujet. Il décline tout au long de sa carrière des hommages aux personnages qu'il admire. "Je m'identifie toujours au personnage sur lequel je travaille. Je fouille dans leur privée, je vais sur tous les lieux, je rencontre leurs proches, je fais un travail quasi sociologique", souligne l'artiste à propos de sa démarche.
Exposition Chambas

© France 3 / Culturebox / Capture d'écran
Du rock de David Bowie et Lou Reed à la musique classique de Debussy et Ravel en passant par la beauté de Maria Callas, Chambas se nourrit de toutes les influences artistiques. La littérature aussi figure parmi ses muses avec les portraits de Franz Kafka et d'Arthur Rimbaud.
David Bowie par Chambas

David Bowie par Chambas

© France 3 / Culturebox / Capture d'écran

Manolete : l'éternelle passion 

L'œuvre de Chambas est entièrement vouée à sa région natale (le Gers) et à toutes les traditions liées à l'Occitanie. Il y a le flamenco, les bandas et la tauromachie. Grande figure iconique de la corrida, le matador Manolete trouve naturellement sa place dans la rétrospective de Bayonne.

Manolete fait partie de mes mythes personnels

Jean-Paul Chambas  e aussi son admiration pour les grands noms du théâtre en créant des décors pour le Festival d'Avignon, la Comédie-Française et l'Opéra Bastille.

"Lécole des femmes" de Molière au Théâtre de l'Odéon.

"Lécole des femmes" de Molière au Théâtre de l'Odéon.

© MAXPPP

Jean-Paul Chambas exprime aussi son admiration pour les grands noms du théâtre en créant des décors pour le Festival d'Avignon, la Comédie-Française et l'Opéra Bastille.  

Il réalise des œuvres monumentales dans les lieux publics avec une maîtrise parfaite du gigantisme et reçoit d’importantes commandes publiques : décoration de deux stations de métro à Paris et Toulouse en 1993, scénographie du transfert des cendres d’André Malraux au Panthéon en 1996, création de l’affiche de la Coupe de monde de Football en 1998. S'il se revendique de "l’avant-garde du terroir", il est régulièrement présent à la FIAC. 

Après l'exposition de Bayonne le "Chambas Tour"  terminera son voyage en 2019 à l'abbaye de Flaran dans le Gers.