Centre Pompidou : l’expo Dali ouverte sans interruption ces 4 derniers jours

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 15/03/2013 à 09H22
Les visiteurs font la queue devant le Centre Pompidou. Vu le succès de l'exposition Dali, elle sera ouverte sans interruption les quatre derniers jours, du 22 au 25 mars 2013

Les visiteurs font la queue devant le Centre Pompidou. Vu le succès de l'exposition Dali, elle sera ouverte sans interruption les quatre derniers jours, du 22 au 25 mars 2013

© Delphine Goldsztejn / Le Parisien / PhotoPQR / MAXPPP

Compte tenu de l’affluence, la rétrospective Salvador Dali au Centre Pompidou sera ouverte en continu à partir d'aujourd'hui et pendant quatre jours, du 22 au 25 mars.

"Pour répondre à l'enthousiasme du public", l'exposition ne fermera pas ses  portes entre le vendredi 22 mars à 11 heures et le lundi 25 mars à minuit, a indiqué le Centre Pompidou. La fréquentation est en moyenne de 7000 visiteurs par jour.
 
L'exposition Dali, qui réunit près de 200 oeuvres de l'artiste surréaliste catalan, sera ensuite présentée au Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofia de Madrid.
 
Des nocturnes six jours par semaine

A Paris, elle a démarré très vite très fort, conduisant le Centre Pompidou à étendre rapidement les nocturnes à six jours par semaine, sauf le mardi, jour de fermeture hebdomadaire.

Trente-trois ans après la grande rétrospective Dalí qui avait attiré plus de 840.600 visiteurs - un record de fréquentation pour le Centre Pompidou jamais égalé depuis -, cette exposition réunit près de 200 œuvres.

Dali avait déjà attiré un nombre record de visiteurs il y a 33 ans
Trente-trois ans après la grande rétrospective Dalí qui avait attiré plus de 840.600 visiteurs - un record de fréquentation pour le Centre Pompidou jamais égalé depuis -, cette exposition réunit près de 200 œuvres.
 
Dont quelque 120 peintures, parmi lesquelles de nombreux chefs-d’œuvre surréalistes comme "Le grand Masturbateur" (1929) où s'expriment les angoisses sexuelles de l'artiste. Ou encore "La persistance de la mémoire" (1931) avec ses montres molles dont l'idée lui serait venue après avoir mangé un camembert, et qui sont devenues des icônes.
 
Le Grand Palais a organisé récemment une ouverture en continu pour les derniers jours de sa grande exposition sur le peintre américain Edward Hopper, qui a rassemblé plus de 784.000 visiteurs entre le 10 octobre et le 3 février.