Buren et ses rayures au milieu des grands classiques du Musée de Picardie

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 22/06/2015 à 11H44
Daniel Buren (debout devant la toile) préparant l'installation de ses "flèches" dans le Grand salon du musée de Picardie

Daniel Buren (debout devant la toile) préparant l'installation de ses "flèches" dans le Grand salon du musée de Picardie

© France 3 Culturebox

Daniel Buren aime les confrontations. En 1986, ses colonnes rayées avaient défrayé la chronique dans la cour du Palais Royal à Paris. Cette fois, l’artiste dispose ces célèbres bandes colorées au musée de Picardie à Amiens. Au milieu de tableaux centenaires, il a réalisé un travail in situ autour des flèches, ces chariots qui servent à transporter les toiles. A découvrir jusqu'au 31 octobre.

Le musée de Picardie doit savourer sa chance. Pour lui, Daniel Buren a fait une "exception, un retour en arrière" comme il le dit lui-même. En effet, l’artiste ne réalise plus de toile sur châssis depuis 1982. Il faut croire que le lieu et le dialogue qui pouvait naître entre ses bandes colorées et les toiles du 19e siècle lui ont paru intéressants. Le Grand salon du musée de Picardie est une salle aux volumes imposants, une salle aux antipodes de celle d’un musée d’art contemporain. Ici, pas de grands murs blancs avec deux toiles qui se battent en duel mais une accumulation de tableaux grand format accrochés sur un tissu rouge cramoisi.
 
Seule contrainte imposée par le musée : ne pas toucher au nouvel accrochage réalisé dans le cadre des travaux d’aménagement du musée. L’artiste a donc dû trouver un support pour présenter ces toiles rythmées par les rayures blanches et colorées de 8,7 cm (une dimension inchangée depuis des années). Daniel Buren a choisi de s’appuyer sur les flèches, ces chariots qui servent à transporter les grands tableaux.

Reportage : J-P. Delance / G. Payen / J. Houbron  
Considéré comme l’un des plus beaux musées de province, le musée de Picardie a entamé des travaux de rénovation et d’extension qui devraient durer sept ans. Le premier étage est fermé. Dans le Grand salon, un accrochage plus dense a été réalisé pour permettre au public d’admirer une centaine de toiles grand format...et les 5 flèches de Daniel Buren.

" Les Flèches, travail in situ et en mouvement " Installation de Daniel Buren 
Au Musée de Picardie à Amiens 
Jusqu'au 31 octobre 2015
Ouvert tous les jours sauf le lundi 
Tel. 03 22 97 14 00