Bordeaux n'expose plus le Mexique, mais l'Espagne

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 10/03/2011 à 12H05
Bordeaux n'expose plus le Mexique, mais l'Espagne

Bordeaux n'expose plus le Mexique, mais l'Espagne

© Culturebox

C'est une nouvelle conséquence de l'annulation de l'année du Mexique en France, sur fond de tensions diplomatiques dans l'affaire Florence Cassez. Le musée des Beaux-Arts de Bordeaux se retrouve privé des oeuvres du mexicain Diego Rivera auquel il comptait rendre hommage à partir du 10 mars 2011. Ses toiles ne sont plus en mesure de quitter le Mexique. En lieu et place de l'évènement, une autre exposition dédiée à l'Espagne a été montée à la hâte.

A partir du 30 mars 2011 et jusqu'au 30 mai 2011, la Galerie des Beaux-Arts accueille ¡ España !. L'exposition réunit des pièces du XIXème et XXème siècle d'artistes espagnols (Goya, Miro, Picasso, Tapies,...) et de peintres français ayant travaillé en Espagne (Matisse, de Buzon, Bellan, Yves Brayer...). Toutes sont issues des réserves du musée et très rarement montrées au public. C'est le cas du "Tribunal des eaux de Valence" de Bernardo Ferrándiz. A voir également des dessins de Goya et de Picasso dont un jamais présenté et intitulé "L'enlèvement des filles de Leucippe". Le peintre espagnol s'inspire ici, d'une oeuvre réalisée en 1618 par le flamand Peter-Paul Rubens. Un artiste qu'il disait détester.

A voir aussi sur Culturebox :
- Les-deux-visages-de-Santiago-Ydanez
- Reg'art-sur-l'autre-un-regard-de-femmes-sur-les-grands-maitres
- Nus-académiques-l'art-de-dessiner-le-nu-s'expose-à-la--galerie-des-beaux-arts