Amsterdam : le musée Van Gogh redessine le parcours du peintre

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 26/11/2014 à 11H18
Un autoportrait de Van Gogh noyé dans le regard de l'artiste, au musée Van Gogh d'Amsterdam (25 novembre 2014)

Un autoportrait de Van Gogh noyé dans le regard de l'artiste, au musée Van Gogh d'Amsterdam (25 novembre 2014)

© Koen Van Weel / AFP

Le musée Van Gogh d'Amsterdam, qui vient de réaménager sa collection permanente, met à l'honneur la vie et l'évolution artistique du célèbre peintre notamment grâce aux lettres échangées avec sa famille et à ses dessins, moins célèbres que ses toiles, entre autres raretés.

"L'histoire de sa vie et de sa carrière artistique sont désormais le fil rouge de notre collection", a affirmé à des journalistes, cité par l'AFP, le directeur du musée, Axel Rueger, lors de la présentation à la presse mardi soir.

Désormais, une dizaine d'auto-portraits sont suspendus dans le hall d'entrée, permettant au visiteur de saisir l'évolution de Vincent Van Gogh, mort le 29 juillet 1890 à 37 ans à Auvers-sur-Oise (Val-d'Oise), en Île-de-France.

Van Gogh n'était pas "un génie isolé"
"Vincent van Gogh est souvent perçu comme un génie isolé", a expliqué à des journalistes Vincent-Willem van Gogh, l'arrière petit-fils du frère du célèbre peintre, Théo. "Ce n'était pas le cas, il avait une correspondance soutenue, notamment avec sa famille aux Pays-Bas et avec des artistes comme Paul Gauguin."

Ces lettres ont reçu une place d'honneur dans le nouvel aménagement, tout comme de nouvelles explications sur les mythes entourant le génie. Son oreille coupée, sa mort et sa maladie sont mieux expliquées qu'auparavant : "Les visiteurs sortaient parfois du musée en se posant toujours des questions", a confié à l'AFP l'une des guides du musée.

La palette de Van Gogh exposée
La palette du peintre, prêtée pour deux ans par le musée d'Orsay à Paris, où elle reposait dans les archives, est également exposée. Dans ce nouvel aménagement, effectué salle par salle alors que le musée est resté ouvert au public, les célèbres toiles du maître ont reçu plus de place, notamment grâce à l'abattage de murs.
Palette et pots de peinture exposés au musée Van Gogh d'Amsterdam (25 novembre 2014)

Palette et pots de peinture exposés au musée Van Gogh d'Amsterdam (25 novembre 2014)

© Koen Van Weel / AFP
Mise en contexte
Les toiles sont mises en contexte, explique à l'AFP une guide. Des portraits de paysans, des études et des oeuvres de l'époque ayant exercé une influence sur le peintre sont présentées en compagnie de la toile "Les mangeurs de pomme de terre".

De même, les murs ont été peints de diverses teintes de vert, faisant notamment ressortir le jaune lumineux des "Tournesols".

Le musée Van Gogh possède quelque 200 peintures et 500 dessins du peintre néerlandais. Chaque année, il reçoit la visite de 1,5 million de touristes.

Né aux Pays-Bas, à Groot-Zundert, le 30 mars 1853, Vincent van Gogh s'était installé en 1886 à Paris, où il a été influencé par les impressionnistes. Selon la théorie la plus largement acceptée, Vincent van Gogh se serait suicidé en se tirant une balle dans la poitrine. D'autres pensent au contraire qu'il a été tué par deux frères du village, soit par accident, soit de manière délibérée.