A Aix-en-Provence, l'Hôtel de Caumont accueille un nouveau centre d'art

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 06/05/2015 à 15H14
L'Hôtel de Caumont à Aix-en-Provence abrite un nouveau centre d'art

L'Hôtel de Caumont à Aix-en-Provence abrite un nouveau centre d'art

© C. Michel

La ville d'Aix-en-Provence ouvre un centre d'art dans un hôtel particulier du XVIIIe siècle, l'Hôtel de Caumont, complètement restauré. Une grande journée portes ouvertes accueille le public mercredi jusqu'à 22h. Pour commencer, on peut y voir une exposition sur le peintre vénitien Canaletto.

L'exposition inaugurale du centre, "Canaletto, Rome - Londres - Venise, le triomphe de la lumière", du 6 mai au 13 septembre, présente des chefs-d'oeuvre  prêtés par des grands musées du monde entier, National Gallery et Courtauld Gallery, à Londres, Galerie des Offices à Florence, Metropolitan Museum à New York.
              
"Certaines oeuvres de Canaletto sont exposées ici pour la première fois"  notamment un croquis de la ville de Padoue (Italie) appartenant à un  collectionneur anonyme, "et c'est la première fois en France que l'on verra  l'oeuvre de Canaletto sous tous ses aspects", s'enthousiasme la commissaire générale de l'exposition, Bozena Anna Kowalczyk. 


Canaletto et la veduta 

Canaletto "faisait de nombreux croquis de différentes parties d'un paysage puis les reproduisait en atelier", explique la commissaire, rappelant que le maître avait importé en Italie la "veduta", cette pratique lancée à la fin du XVIIe par un peintre hollandais s'appliquant à reproduire le plus fidèlement possible les paysages urbains, grâce à une connaissance parfaite de la perspective. "Canaletto a parfois utilisé les mêmes dessins pour plusieurs tableaux", note la commissaire.
 
Le peintre a beaucoup peint Venise et son Grand Canal, le palais des Doges sur la place Saint-Marc mais aussi Londres et Westminster. Grands et moyens formats présentés à Aix montrent des façades ensoleillées et des ciels  lumineux. "Il avait une technique prodigieuse, il travaillait en plusieurs couches de couleur pour donner la tonalité des bleus, blancs et gris du ciel",  note Bozena Anna Kowalczyk. Mais sur un tableau de Canaletto, "on ne peut jamais savoir l'heure qu'il est", un même paysage pouvant avoir plusieurs sources d'éclairage.
Canaletto, Venise, les îles de la lagune, vues du Campo San Pietro di Castello, avec l'Arsenal, vers 1725. Moscou, Musée national des Beaux-Arts Pouchkine

Canaletto, Venise, les îles de la lagune, vues du Campo San Pietro di Castello, avec l'Arsenal, vers 1725. Moscou, Musée national des Beaux-Arts Pouchkine

© The State Pushkin Museum of Fine Arts, Moscow


Deux expositions par an 

Construit en 1715 par le marquis de Cabanes, vendu ensuite à la famille de Bruny, l'Hôtel de Caumont a longtemps abrité le conservatoire de musique d'Aix-en-Provence. La ville l'a cédé en 2010 à Culturespaces, filiale de GDF-Suez qui gère aussi le musée Jacquemart-André à Paris, les Arènes de Nîmes ou le Palais des Papes d'Avignon.
 
Le bâtiment a fait l'objet d'une rénovation de ses façades, sols, décors, jardins. Dans chaque pièce la couleur d'origine a été retrouvée en grattant les couches successives de peintures au scalpel. L'escalier monumental en fer forgé a été restauré. Les pièces ont été repeintes à l'identique et le mobilier, inexistant, a été acheté aux antiquaires de la région dans le style des atmosphères des hôtels particuliers aixois de l'époque.
              
Le Centre d'art Caumont accueillera chaque année deux expositions temporaires dédiées aux grands noms de l'art, ainsi que des concerts, des projections de films, des performances et des forums.