33 œuvres murales de Sol LeWitt au Centre Pompidou-Metz

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 23/02/2012 à 16H28
Wall Drawing #462, Sol LeWitt

Wall Drawing #462, Sol LeWitt

© Rémi Villaggi / Centre Pompidou-Metz

Le Centre Pompidou de Metz expose les fresques murales de Sol LeWitt, artiste américain minimaliste et conceptuel. Les dessins muraux réalisés in situ existent pour le temps de l’exposition. Ils seront ensuite détruits, conférant ainsi à l’œuvre physique une dimension éphémère. Son concept reste quant à lui identique d’une présentation à l’autre.

Comme énoncé par l’artiste dès 1967, l’idée et le concept priment sur l’exécution. Comme des musiciens interprétant une partition, les dessinateurs exécutent les formules géométriques indiquées par LeWitt, dans le respect de l’oeuvre énoncée.

Ses dessins étaient conçus pour être effectués par d’autres que l’artiste : assistants professionnels habilités par l'atelier LeWitt et dessinateurs débutants en la matière sont invités à suivre rigoureusement les instructions et diagrammes mis au point par LeWitt.

C'est le cas à Pompidou Metz, où la réalisation des dessins muraux au Centre Pompidou-Metz est l’occasion d’une expérience pédagogique exceptionnelle et inédite, rassemblant aux côtés de dessinateurs professionnels de l'atelier LeWitt de jeunes artistes et étudiants du Grand Est.

Réalisation de Wall Drawing #462, Sol LeWitt, pour l'exposition du Centre Pompidou-Metz

Réalisation de Wall Drawing #462, Sol LeWitt, pour l'exposition du Centre Pompidou-Metz

© Rémi Villaggi / Centre Pompidou-Metz

La réalisation des dessins muraux associe 65 étudiants issus de 4 écoles (l’École supérieure d’art de Lorraine, Metz-Épinal, l'ENSarchitecture de Nancy, l’École nationale supérieure d’art de Nancy, l'ESAD de Reims/École supérieure d’Art et de Design), 13 jeunes artistes diplômés et 7 assistants professionnels

Pour chaque dessin mural des équipes sont constituées autour d’un assistant professionnel qui accompagne et guide les novices en la matière. Le professionnel encadre ainsi l’équipe d'étudiants et de jeunes artistes pendant la durée totale d’exécution du dessin et cherche, si le degré de difficulté de l’oeuvre le permet, à les laisser la réaliser de manière autonome. Deux types de responsabilités incombent aux étudiants : la préparation des outils de travail et l’exécution stricto sensu des dessins conformément aux indications de l’artiste.

Les dessins muraux de LeWitt explorent les formes géométriques élémentaires : ligne droite ou non droite, ligne brisée, carré, grille, arc, cercle, avec toutes les combinaisons possibles de systèmes finis, où la répétition de formes et modules est conçue comme un récit à part entière. Le vocabulaire évolue vers des formes plus irrégulières et complexes telles les courbes, les boucles, et une évolution du traitement avec l’emploi du crayon à mine, du pastel gras, de l’encre de Chine, de la peinture acrylique ou encore du graphite.

Parti pris du noir et blanc

"Le noir et blanc sont au coeur de la conception des wall drawings de Sol LeWitt, y compris pour les oeuvres les plus colorées", explique Béatrice Gross, commissaire de l’exposition. "Les dessins préparatoires sont ainsi toujours exécutés au crayon à papier où les couleurs, pour les oeuvres concernées, sont simplement indiquées par leur initiale . Par ailleurs, le noir et blanc encadre véritablement l’oeuvre de l’artiste : ses premiers dessins sont ainsi réalisés au crayon à mine, les derniers au graphite", ajoute la commissaire de l'exposition.

Ce choix crée en outre un impact visuel fort en soulignant les effets optiques qui animent les oeuvres sélectionnées.

Résumé vidéo de la réalisation d'oeuvres de Sol LeWitt au MASS MoCA Massachusetts Museum of Contemporary Art

Entre 1968, date de ses premières fresques et sa mort en 2007,  Sol LeWitt, a produit 1270 peintures murales.

Sol LeWitt - Dessins muraux de 1968 à 2007
Centre Pompidou-Metz
Du 7 octobre 2011 au 30 juillet 2012
7€ (tarif unique)