Paris capitale des emplois créatifs

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 02/12/2013 à 12H13
Le "Fabfest" à la Gaîté Lyrique

Le "Fabfest" à la Gaîté Lyrique

© Patrick LOMBAERT

Paris une des principales capitales culturelles du monde avec un nombre record de galeries d’art et de bibliothèques, compte plus de 10% d’emplois créatifs, selon un rapport de l’Institut d’aménagement et d’urbanisme.

La région francilienne, qui attire chaque année plus de 32 millions de visiteurs, abrite plus de 1000 galeries d'art et 830 bibliothèques, un record international.
 
La région dénombre également 137 musées, 353 théâtres, et quelque 300 cinémas, dont les 1000 écrans accueillent chaque année 58 millions de personnes, selon le rapport qui sera publié mardi. Par ailleurs, on y compte plus de 3300 bars et 22.000 restaurants.
 
500.000 emplois créatifs en Ile-de-France
Les emplois créatifs, au nombre de 500.000, représentent plus de 10% de l'emploi de l'Ile-de-France. Le secteur arrive d'ailleurs à la 3e place derrière le commerce et la santé, mais avant les activités financières, la construction ou l'hôtellerie-restauration.
 
Ces emplois créatifs se trouvent notamment dans le cinéma (21%), le spectacle vivant (19%), la publicité (14%), ou les éditions de logiciels et de jeux vidéo (13%), selon l'IAU.
 
La moitié de ces emplois sont concentrés à Paris, et un quart dans les Hauts-de-Seine, selon Carine Camors, économiste à l'IAU.
 
Une nouvelle zone high-tech dans les Yvelines
Une zone de médias "a émergé à Boulogne et Issy-les-Moulineaux en continuité avec les XVe et XVIe arrondissements, avec des effets de débordement vers Levallois et Neuilly", selon Carine Camors.
 
A Paris, "les emplois suivent les lignes de métro qui vont d'est en ouest, notamment la 9 et la 3", selon l'économiste.
 
Par ailleurs, une nouvelle zone high-tech voit aujourd'hui le jour dans les  Yvelines pour l'édition de logiciels et de jeux vidéo", ajoute-t-elle.
 
Les femmes sont légèrement sous-représentées dans les secteurs créatifs avec 46% des emplois (49% dans l'ensemble des emplois), même si elles occupent 60%  des emplois dans le monde de l'édition.