Plongée virtuelle aux Philippines au Musée océanographique de Monaco

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 03/08/2016 à 16H29
La mer de Sulu aux Philippines, comme si vous y étiez.

La mer de Sulu aux Philippines, comme si vous y étiez.

© France 3 - Fondation Prince Albert de Monaco

Plonger dans l’un des plus belles mers du monde sans même avoir à se mouiller. C’est l’aventure incroyable que propose désormais le Musée océanographique de Monaco. Pour cette expérience, vous troquez votre masque de plongée contre un masque de réalité virtuel. Le résultat est bluffant !

Reportage : B.Peyrano / J-M.Sara / K.Schmid
Récif de Tubbataha, Philippines. L’une des plus belles réserves sous-marines du monde. Ici, les tortues vertes côtoient les raies manta dans un décor de rêve. Ce paradis, vous pouvez désormais le découvrir sans avoir à enfiler masque et tuba. Depuis le 12 juillet, le Musée Océanographique de Monaco propose une nouvelle animation de réalité virtuelle mise au point par une entreprise bretonne spécialisée dans la 3D, SubOcéana.
Des images tournées en 2014 lors d'une expédition financée par la fondation du Prinace Albert II.

Des images tournées en 2014 lors d'une expédition financée par la fondation du Prinace Albert II.

© France 3 - Fondation Prince Albert de Monaco
Dans une salle de conférence, une vingtaine de personnes, casque de réalité augmentée sur le nez, sont immergées dans un film tourné lors de l’une des dernières expéditions du Prince Albert II en mer de Sulu. En cela, le prince régnant de Monaco suit les traces de son illustre aïeul, Albert 1er, fondateur du musée.
A la tête de sa fondation, le prince écolo œuvre en faveur de la protection de la Nature et notamment des océans. Une aventure dans laquelle il a souhaité embarquer les visiteurs du musée océanographique.
Les visiteurs du musée en pleine plongée virtuelle.

Les visiteurs du musée en pleine plongée virtuelle.

© France 3
Pendant 25 minutes, les images sous-marines sont projetées dans le casque de réalité virtuelle. Une vision à 360° qui permet au spectateur de découvrir différents aspects du paysage en tournant simplement la tête. Une sensation proche de la réalité qui enthousiasme le public du musée, premier établissement au monde à utiliser ce type de technologie au service de la Science.