Mirage Festival : Herman Kolgen provoque des ondes de choc avec "Seismik"

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 07/03/2016 à 10H54
Performance d'Herman Kolgen lors du Mirage Festival 2016

Performance d'Herman Kolgen lors du Mirage Festival 2016

© Elena Volterrani

Dans le cadre de la quatrième édition du Mirage Festival, l’artiste graphiste Herman Kolgen a présenté ses oeuvres "Aftershock" et "Seismik" au Théâtre Nouvelle Génération de Lyon. Le Montréalais est une pointure dans le milieu artistique numérique.

Herman Kolgen manie avec virtuosité les outils technologiques. En perpétuelle recherche d’innovations, l’artiste ne cesse d'expérimenter dans le but de trouver la manipulation qui changera notre perception du Monde. Pour le Mirage Festival, il propose "Seismik" précédé d'une plus ancienne création nommée "Aftershock". 

 


Reconnu depuis plus de vingt ans pour ses créations, ce sculpteur audiovisuel travaille le son en relation avec l’image. Véritable performance, "Aftershock" ressemble en tout point de vue à du théâtre mis en scène de manière mesurée et chronométrée. Sur des tableaux apocalyptiques où le trop-plein d’informations visuelles peut parfois nous perdre un peu, Herman Kolgen nous guide dans une promenade en vue aérienne dans une ville où le chaos règne. Les accompagnements sonores font écho à des bombardements ou des coups de tonnerre, aussi désagréables à l’oreille qu'essentiels à la compréhension de l’image elle-même.
 

Son nouveau projet "Seismik" se préoccupe plus de l’impact du territoire sur les humains. Herman Kolgen utilise les éléments naturels et partage avec nous un périple excitant et haut en couleurs. L’oeuvre s’ouvre petit à petit à des illustrations animées mettant en avant la beauté de la nature avec ses roches grisâtres et verdâtres qui semblent fondre sous la chaleur des sons perçants et lourds que créé l’artiste.
 

Performance d'Herman Kolgen lors du Mirage Festival 2016 pour la 4ème édition

Performance d'Herman Kolgen lors du Mirage Festival 2016 pour la 4ème édition

© Elena Volterrani


 

Cette performance est une expérience à part entière. Nos yeux piquent sous la lumière ardente des graphismes que ce génie du numérique a inventé. Son but premier est de nous transporter dans un monde où l’environnement prend une place importante. En jouant avec la pureté de ses créations, Herman Kolgen en est le cerveau de A à Z. Ce ne sont pas simplement ses démarches que nous venons voir mais toutes les installations qu'il y a autour. L’artiste pose des accessoires sonores lui permettant de rendre la puissance de ses sons encore plus forte sur les spectateurs.
 

Performance "Seismik" d'Herman Kolgen lors du Mirage Festival 2016 

Performance "Seismik" d'Herman Kolgen lors du Mirage Festival 2016 

© Elena Volterrani


A la fois "Seismik" nous bouscule et nous colle à notre siège. C'est une création qui prouve une fois de plus que les arts numériques sont prometteurs. Point positif : Herman Kolgen est ouvert et à l'écoute de ses spectateurs. Avant de quitter le TNG, il a répondu aux questions techniques que les gens lui posaient. Lorsque la performance est finie, une seule question nous vient en tête immédiatement : "A quand le prochain voyage?"
 

Herman Kolgen explique aux spectateurs le fonctionnement de ses outils

Herman Kolgen explique aux spectateurs le fonctionnement de ses outils

© Elena Volterrani