La chanteuse Juliette nouveau porte-drapeau du jeu vidéo

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 07/05/2016 à 17H16
Juliette au pays des jeux vidéos © Bertrand Guay/AFP

La chanteuse Juliette a été élue pour deux ans présidente de la commission du Fonds d'aide au jeu vidéo. Un dispositif de soutien géré par le Centre national du cinéma (CNC). Un rôle qui peut surprendre mais qui ravit la chanteuse à texte. Elle avait révélé sa passion pour les jeux vidéo en 2005, dans sa chanson "Fantaisie héroïque", un clin d'oeil au jeu "Neverwinter Nights".

Elle dit avoir passé parfois 12 heures par jour sur des jeux aussi variés que "This War of Mine", "Skyline" ou "Fallout 4 Cities". Une passion dévorante née avec "Indiana Jones and the fate of Atlantis", son premier jeu a-t-elle confié au Monde.

Hommage au jeu "Neverwinter Nights"  

Changer de peau, de paysage, de monde, naviguer au gré de son imaginaire, voilà tous les plaisirs que lui procurent cet art, trop souvent décrié à son goût.

En 2005 elle avait d'ailleurs pris la défense des jeux vidéo, voués aux gémonies par Nagui et Laure Manaudou sur l'antenne de France Inter 

Sa nomination, le 11 avril, semble avoir fait l'unanimité de l'assemblée, convaincue qu'on ne pourra pas l'accuser de collusion, séduite par son enthousiasme désarmant et sa volondé de défendre âprement ce secteur de création.