Hortus 2.0, l'exposition numérique qui fait appel aux sens

Par @Culturebox
Mis à jour le 04/06/2017 à 15H38, publié le 04/06/2017 à 15H37
Hortus 2.0 l''exposition d'artistes spécialisés dans le numérique 

Hortus 2.0 l''exposition d'artistes spécialisés dans le numérique 

© France Télévisions/culturebox

L'exposition Hortus 2.0 propose des créations d'artistes du digital et du numérique. L'occasion pour le visiteur de découvrir lors d'un parcours très sensoriel sa perception du jardin à travers de nouveaux outils : vidéos, projections, installations interactives, génératives et sonores. A découvrir en Avignon jusqu'à la fin du mois de septembre.

Des oeuvres qui se sentent, qui s'écoutent ou même qui se touchent lors d'un parcours sensoriel original ! Impensable dans un musée de nos jours et pourtant c'est le cas avec l'exposition Hortus 2.0 lancée à l'occasion de Rendez-vous au jardin. Rien d'étonnant puisque le jardin et ses multiples merveilles et métaphores en est le fil rouge. 

Une quinzaine d'artistes, de renommée nationale ou internationale, ont exploré les nouvelles technologies pour créer des oeuvres matérielles ou immatérielles, spatiales, lumineuses, interactives ou qui se développent devant les yeux des visiteurs comme ces fleurs nées de graines virtuelles renouvelant sans cesse leur forme. 

Reportage : Ghislaine Milliet-Bousquet - Frédéric Renard - Philippe Hervé 

Herbiers numériques ou sculptures végétales en 3D 

Herbiers numériques, végétations odorantes, sculptures végétales en 3D, jardin sonore et plantes tactiles... une trentaine d'oeuvres au total comprenant des vidéos, des projections, des installations interactives ou sonores sont exposées dans plusieurs sites répartis dans la ville.

La Chapelle Saint-Charles accueille l'installation vidéo monumentale "Pleasant places" de l’artiste italien Quayola qui transforme une parcelle de nature en une pure abstraction mouvante, spectaculaire et immersive.  
"Pleasant Places" le tableau numérique de l'artiste italien Davide Queyola

"Pleasant Places" le tableau numérique de l'artiste italien Davide Queyola

© France Télévisions/culturebox
Enfin au musée AnglandonVincent Broquaire y déroule son univers graphique, drôle et surprenant, en révèlant les micro-mondes technologiques qui peuvent se cacher derrière de simples plantes. Sa performance "Screen to screen" sera également présentée lors des journées du patrimoine le 16 septembre prochain.