De l'influence de Mark Zuckerberg sur les ventes d'Amazon...

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 05/01/2015 à 18H52
Mark Zuckerberg en octobre 2014 en Chine

Mark Zuckerberg en octobre 2014 en Chine

© Stringer / Imaginechina

Chaque nouvelle année, est l'occasion de se donner de bonnes résolutions. Pour Mark Zuckerberg, créateur de Facebook, c'est la lecture, au rythme d'un livre tous les quinze jours et d'en rendre compte sur le réseau social, avec une page spécialement dédiée : "A Year of Book". L'impact s'est déjà fait ressentir sur les ventes de livres du site de ventes en ligne Amazon.

Le patron du plus grand réseau social mondial avait lancé un appel aux lecteurs pour suggérer sur Facebook leurs coups de cœur littéraires dès ce début d'année. Résultat : plus de 120.000 "like" le 5 janvier. Parmi les titres les plus cités : "Le Coran" ou "Les Frères Karamazov" de Dostoïwski relève "Le Monde" daté de mardi.

Pour son compte, Mark Zuckerberg a suggéré un livre américain, qui traite de politique et d'économie, "The End of Power" (Basic Books ) de Moïse Naim, qui fut rédacteur en chef de la revue "Foreign Policy".

Dans sa page A Year of Book, Zuckerberg justifie son choix en expliquant que l'ouvrage traite d'une prise de pouvoir par les individus, jusqu'alors réservée aux gouvernements, aux armées et autres institutions. Ce qui se vérifie dans l'impact qu'a eu son choix, puisque le livre est depuis en rupture de stock chez Amazon, en tête des distributeurs de livres dans le monde, où il est classé à la 82e place des ventes.