Dans un musée, la reine Elizabeth II envoie son premier tweet

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 24/10/2014 à 14H51
La reine Elizabeth II envoie son premier tweet le 24 octobre 2014, depuis une tablette.

La reine Elizabeth II envoie son premier tweet le 24 octobre 2014, depuis une tablette.

© Richard Pohle / pool / AFP

La reine Elizabeth II a envoyé vendredi son premier tweet, à l'occasion de l'inauguration d'une nouvelle galerie du musée des Sciences de Londres, 38 ans après son premier courrier électronique.

"C'est une joie d'ouvrir l'exposition sur +l'Ère de l'information+ aujourd'hui au @ScienceMuseum et j'espère que le public s'y rendra avec plaisir", a tweeté la reine âgée de 88 ans depuis une tablette installée sur un pupitre, signant son message "Elizabeth R", pour Elizabeth Regina.


Ce tweet "a été envoyé personnellement par la Reine depuis son compte twitter officiel", précisait le message suivant du compte @BritishMonarchy, suivi par quelque 740.000 abonnés. Suivait une photo de la souveraine, qui avait retiré son gant pour l'occasion, le doigt posé sur l'écran de la tablette.
 


Selon la presse britannique cependant, le message avait été écrit à l'avance et la reine n'a fait qu'appuyer sur la touche "envoyer".

Un peu plus d'une demi-heure après sa publication, le message avait été retweeté plus de 3.000 fois et de nombreux twittos souhaitaient la "bienvenue" à la reine, dont les faux comptes en son nom pullulent sur le réseau social.

Une utilisatrice, àSophLouiseHall, conseillait même à la reine, sur le ton de l'humour, d'ajouter à ses tweets des hashtags (mots clefs) "excentriques", une pratique en vogue sur Twitter.
   
Elizabeth II avait envoyé son premier courrier électronique en 1976 depuis une base militaire, un temps où internet n'en était qu'à ses balbutiements. Pionnière à l'époque, la reine ne serait toutefois pas toujours très à l'aise avec les nouvelles technologies et les moeurs qui les accompagnent.
   
L'ambassadeur américain à Londres, Matthew Barzun, déclarait récemment qu'Elizabeth II lui avait confié trouver "étrange" de voir toutes ces personnes prendre des photos et selfies avec des téléphones portables lors de ses déplacements officiels.
   
"En fait, elle voulait dire que le contact visuel, les yeux dans les yeux, lui manquait", a-t-il dit dans le magazine Tatler.