Netflix dévoile le casting de son "House of Cards" à la française

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 11/07/2015 à 11H10
Gérard Depardieu, à l'occasion du 68ème festival de Cannes, en mai 2015

Gérard Depardieu, à l'occasion du 68ème festival de Cannes, en mai 2015

© ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Gérard Depardieu, Benoît Magimel et Géraldin Pailhas partageront l'affiche de "Marseille", une série de huit épisodes produite par Netflix et diffusée en 2016, à une date restée indéterminée. Ce "House of Cards" à la française fera le récit d'une succession électorale à la tête de la cité phocéenne.

Le groupe de télévision sur internet Netflix a dévoilé vendredi le casting de "Marseille", son "House of Cards" à la française, confirmant la présence de Gérard Depardieu et annonçant celles de Benoît Magimel et Géraldine Pailhas, entre autres. Nadia Farès, vue dans "Elles n'oublient jamais" ou "Les rivières pourpres", Pascal Elso et Gérard Meylan seront aussi à l'affiche

Corruption et rédemption

"Marseille" est une série de huit épisodes, diffusés en 2016, sur le pouvoir, la corruption et la rédemption dans le cadre de la cité portuaire française.

Les différents épisodes de la série seront co-réalisés par Florent Emilio Siri ("Cloclo"), Xavier Gens ("Hitman") et Cédric Anger ("La prochaine fois je viserai le coeur").

Les producteurs Dan Franck et Pascal Breton ont promis "une grande bataille politique" autour d'une succession électorale opposant un maire au pouvoir depuis 25 ans à "un jeune loup aux dents longues" dans la cité phocéenne.

Netflix, une référence dans la production de séries

Netflix a déjà produit localement en 2012 une série américano-norvégienne, "Lilyhammer", une comédie sur un mafieux qui s'installe en Norvège, qui était sa toute première création originale.

Depuis, Netflix est devenu une référence dans la production de séries avec des titres primés et plébiscités par le public comme "House of Cards", thriller politique à Washington, et "Orange is the new black", sur la vie de femmes en prison, ou encore "Bloodline", une saga familiale.