Un fonds d'avances remboursables destiné aux jeunes créateurs de mode

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 23/09/2011 à 13H31
Frédéric Mitterrand, le 31 août 2011

Frédéric Mitterrand, le 31 août 2011

© AFP. P.Kovarik

Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication, a annoncé la création du premier fonds d’avances remboursables aux jeunes créateurs de mode, à la veille de la semaine des défilés parisiens (du 27 septembre au 5 octobre 2011).

Ce fonds doté d’un million d’euros par les grandes maisons de couture Balenciaga, Chanel et Louis Vuitton, conçu en partenariat avec le magazine ELLE, dont le ministère de la Culture et de la Communication a confié la gestion à l’Institut pour le Financement du Cinéma et des Industries Culturelles (IFCIC), permet désormais aux jeunes stylistes de bénéficier d’avances destinées au financement des dépenses de création et de production de leurs collections.

Avec la création de ce fonds, le ministère de la Culture et de la Communication se dote d’un nouvel outil au service des créateurs, qui vient s’ajouter à ses établissements de formation aux métiers de la mode - l'École nationale supérieure des arts décoratifs (ENSAD), l'École nationale supérieure de création industrielle (ENSCI) - aux résidences de créateurs qu’il soutient, comme la Villa Noailles à Hyères ou la Maison de la Création à Marseille, et au prix de l’ANDAM, qui est décerné chaque année rue de Valois.

Au côté des initiatives du ministère de l’Industrie et ministère de l'Économie et des Finances, de la Fédération française de la Couture, du Prêt-à-Porter, des Couturiers et des Créateurs de mode, et de la Fédération française du prêt-àporter féminin, le ministère de la Culture et de la Communication participe ainsi au développement de la mode en France.