Thomas Lieuvin, le lauréat du concours Bata signe une ligne capsule été 2012

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/01/2012 à 13H10
  • Thomas Lieuvin
  • Collection So Woman de Thomas Lieuvin pour Bata
  • Collection So Woman de Thomas Lieuvin pour Bata
  • Collection So Woman de Thomas Lieuvin pour Bata
  • Collection So Woman de Thomas Lieuvin pour Bata
  • Collection So Woman de Thomas Lieuvin pour Bata
  • Collection So Woman de Thomas Lieuvin pour Bata
Précédent Suivant
Précédent Suivant
  • Thomas Lieuvin
    Thomas Lieuvin © DR
  • Collection So Woman de Thomas Lieuvin pour Bata
    Collection So Woman de Thomas Lieuvin pour Bata © Collection So Woman de Thomas Lieuvin pour Bata
  • Collection So Woman de Thomas Lieuvin pour Bata
    Collection So Woman de Thomas Lieuvin pour Bata © Collection So Woman de Thomas Lieuvin pour Bata
  • Collection So Woman de Thomas Lieuvin pour Bata
    Collection So Woman de Thomas Lieuvin pour Bata © Collection So Woman de Thomas Lieuvin pour Bata
  • Collection So Woman de Thomas Lieuvin pour Bata
    Collection So Woman de Thomas Lieuvin pour Bata © Collection So Woman de Thomas Lieuvin pour Bata
  • Collection So Woman de Thomas Lieuvin pour Bata
    Collection So Woman de Thomas Lieuvin pour Bata © Collection So Woman de Thomas Lieuvin pour Bata
  • Collection So Woman de Thomas Lieuvin pour Bata
    Collection So Woman de Thomas Lieuvin pour Bata © Collection So Woman de Thomas Lieuvin pour Bata

Pour les jeunes créateurs, les concours sont une belle opportunité pour se faire connaître. Thomas Lieuvin, lauréat de la 6ème édition du Concours Bata des Jeunes Créateurs, lance sa micro ligne « So Woman » pour le printemps-été 2012.

Sandales ou boots open-toes, semelles plates ou à talons, ses modèles arborent de délicates brides qui s’entrelacent tout autour du pied et de la cheville. Ultra-féminines, elles sont déclinées dans des couleurs acidulées. Cette collection est dédiée à la femme urbaine qui aime accessoiriser ses tenues grâce à des chaussures élégantes.

Thomas Lieuvin, nouvelle graine de créateur
Admirateur d’Yves Saint Laurent, dont la lecture de la biographie a contribué à lui insuffler toute son énergie créative, Thomas Lieuvin n’a qu’un seul souhait : devenir créateur de chaussures. Diplômé de l’Atelier Chardon Savard en formation « stylisme chaussures », il s’inscrit en janvier 2011 au concours Jeunes Créateur BATA, dont il sera élu vainqueur. «Cette collection pour BATA s’articule autour de mouvements simples, qui viennent sublimer la cheville. Des brides de cuirs velours pour exprimer le retour à l’essentiel, le minimalisme. Une touche d’or de ci de là, un coup-de-pied bleu nuit telle une mule de Casablanca peinte par Delaunay… », tels sont ses mots pour décrire sa femme «So Woman» !

Que sont devenus les lauréats précédents ?
Pierre-Alexis Hermet, gagnant en 2010, grâce à sa collection Bon Chic Bon Sport . Aujourd’hui, il créé sa propre marque d’accessoires (bijoux et sacs) sous le nom d’IRM Design. Amélie Pichard, gagnante en 2009, a lancé sa propre marque de chaussures à l’esprit rétro et girly vendue sur Sarenza.com. Julien Granero, vainqueur de la 3ème édition du Concours Jeunes Créateurs, travaille pour le bureau de style de Mellow Yellow. Enfin, Sandra Pergue et Jean Allard, les deux premiers gagnants, sont actuellement en train d’intégrer des maisons de couture.

Le concours BATA... à destination des jeunes créateurs
250 candidats, 1 jury de professionnels et de bloggeuses issus de l’univers de la mode et de la chaussure et 1 gagnant désigné lors de la finale du 15 juin 2011 à Paris. En gagnant ce concours, Thomas Lieuvin s'est vu offrir par Bata, comme les cinq précédents lauréats, l’équivalent de 150.000 euros. Une somme investie par la marque dans l’élaboration et la fabrication des six modèles de chaussures de sa collection par le fabricant italien Lemco, le packaging, le merchandising, la PLV, une campagne médiatique et les royalties à hauteur de 2% perçues par le jeune créateur sur ses ventes.

Composée de 6 modèles en édition limitée, cette micro collection est vendue exclusivement dans une sélection de points de vente Bata en France et sur www.bata.fr. En vente en mars, à partir de 59 euros.