Rétrospective « Van Cleef & Arpels, Timeless Beauty » au MOCA Shanghai

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 16/05/2012 à 14H20
  • Affiche + MOCA
  • Alfred Van Cleef et Estelle Arpels
  • Thème Exotisme. Vanity case dragon. 1923.
  • Thème Nature: broche chapeau colibri en diamants. 1925
  • Thème Elégance. Collier zip transformable en bracelet. 1951
  • Thème Féminité. Tiare portée par la Princesse Grace of Monaco. 1976
  • Patrick Jouin et Sanjit Manku
Précédent Suivant
Précédent Suivant
  • Affiche + MOCA
    Affiche + MOCA © VCA
  • Alfred Van Cleef et Estelle Arpels
    Alfred Van Cleef et Estelle Arpels © VCA
  • Thème Exotisme. Vanity case dragon. 1923.
    Thème Exotisme. Vanity case dragon. 1923. © VCA
  • Thème Nature: broche chapeau colibri en diamants. 1925
    Thème Nature: broche chapeau colibri en diamants. 1925 © VCA
  • Thème Elégance. Collier zip transformable en bracelet. 1951
    Thème Elégance. Collier zip transformable en bracelet. 1951 © VCA
  • Thème Féminité. Tiare portée par la Princesse Grace of Monaco. 1976
    Thème Féminité. Tiare portée par la Princesse Grace of Monaco. 1976 © VCA
  • Patrick Jouin et Sanjit Manku
    Patrick Jouin et Sanjit Manku © VCA

Couvrant plus de 100 ans d’histoire de la Maison, l’exposition, qui se tient du 20 mai au 15 juillet au Musée d’Art Contemporain de Shanghai, présente bijoux, montres, accessoires de mode et objets d’art mais aussi dessins et documents d’archives. Pour la première fois en Chine sont réunies plus de 370 pièces issues de la collection de la Maison ainsi que de grandes collections privées françaises et internationales.

Au sein d’une scénographie signée Patrick Jouin et Sanjit Manku, les créations sont mises en scène sur 2 niveaux totalisant 1.200 m2, au fil d’une promenade organisée en 4 temps : Exotisme, Nature, Élégance et Féminité. C’est l’occasion de découvrir les savoir-faire virtuoses, perpétués par plusieurs générations de mains d’or, la magie des pierres de caractère mais aussi les histoires rattachées à certains joyaux mythiques. Des pièces emblématiques aux célébrités qui ont participé à la renommée de la Maison, « Timeless Beauty » met en lumière la richesse d’un patrimoine et la créativité du joaillier.

Van Clef & Arpels, depuis 1906…
Placée sous le signe de l’amour, l’histoire débute par le mariage en 1895 d’Estelle Arpels, fille d’un négociant en pierres précieuses, et d’Alfred Van Cleef, fils d’un lapidaire et courtier en diamants. En 1906, leur passion de la joaillerie et leur esprit d’entreprise les poussent à s’associer avec les frères d’Estelle et à ouvrir une boutique au 22, place Vendôme. Van Cleef & Arpels est né. La notoriété grandissante de la Maison auprès d’une élite internationale lui permet d’ouvrir des succursales dans les stations balnéaires et lieux de villégiatures les plus à la mode. Durant cette première moitié du siècle, elle développe certains savoir‑faire et créations qui deviendront des signatures : la pochette Minaudière, la technique du Serti Mystérieux, le bijou transformable Passe-Partout ou le collier Zip inspiré de la fermeture à glissière.

L’élégance et l’ingéniosité des créations mais aussi l’usage des matières les plus précieuses et les plus rares permettent à Van Cleef & Arpels de conquérir familles royales et princières, icônes d’Hollywood et une clientèle des plus exigeantes. Aujourd’hui, la Maison se distingue toujours par ses techniques exclusives et ses créations innovantes parées des pierres répondant aux plus hauts critères de qualité.

Van Cleef & Arpels et la Chine
A l’aube du XXe siècle, les civilisations lointaines, d’Orient ou d’Extrême-Orient, suscitent un vif intérêt en Europe. Installée depuis sa création en 1906 place Vendôme, Van Cleef & Arpels a le regard tourné vers l’Est. L’influence de la culture et de l’esthétique chinoises (motifs, couleurs contrastées, pierres dures…) s’expriment à travers des pièces joaillières et horlogères, des accessoires précieux et des objets d’art. Van Cleef & Arpels, qui participe en 1925 à L’Exposition Internationale des Arts décoratifs, figure parmi les pionniers en matière de joaillerie « à l’Oriental ». L’attrait pour l’exotisme atteint son apogée en 1931 lors de l’Exposition Coloniale Internationale de Paris.
Moca Shanghai. People's Park, 231 Nanjing West Road, Shanghai, 200003, China.