Luxe: le Comité Colbert coopte Bonpoint et Les Arts Décoratifs

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 18/11/2011 à 16H36
1er octobre 2003, Paris, Elisabeth Ponsolle des Portes, déléguée générale du Comité Colbert

1er octobre 2003, Paris, Elisabeth Ponsolle des Portes, déléguée générale du Comité Colbert

© AFP. M. Bureau

Le Comité Colbert, qui réunit de grands noms du luxe, a coopté à la mi novembre la marque Bonpoint comme nouveau membre ainsi que Les Arts Décoratifs en tant que membre associé. Depuis juin, il comprend en plus des membres européens venus d'Allemagne (Leica, photographie, et MontBlanc, écriture, horlogerie), de République tchèque (Moser, verrerie) et de Hongrie (Herend, porcelaine). Objectif: renforcer la représentativité du secteur du luxe devant les instances européennes.

"Avec la cooptation de Bonpoint et Les Arts Décoratifs, les membres du Comité Colbert affirment l'originalité du luxe français, pluriel et culturel, et son dynamisme", a déclaré Elisabeth Ponsolle des Portes, déléguée générale du Comité.

La maison de vêtements haut de gamme pour enfants Bonpoint, créée en 1975, compte plus d'une centaine de boutiques dans le monde. Les Arts Décoratifs rassemblent le musée des Arts Décoratifs, le Musée de la Mode  et du Textile, le musée de la Publicité, la bibliothèque des Arts Décoratifs, le musée Nissim de Camondo, l'école de design Camondo et les
Ateliers du Carrousel.

Quid du comité Colbert ?
C'est en octobre 1954 que le parfumeur Jean-Jacques Guerlain décide de créer le « Groupement Colbert » (qui deviendra le Comité Colbert en janvier 1959) avec une dizaine de maisons d'origine française. Leur objectif : rapprocher le luxe français de son public, le faire rayonner à travers le monde et donner aux entreprises de nouveaux moyens d'expression.

Soucieux de valoriser les métiers qui sont au coeur de la réussite du luxe français, le Comité Colbert s'engage, depuis sa naissance, pour soutenir, préserver et mettre en valeur le savoir-faire des artisans des maisons. Aussi le Comité Colbert a présenté depuis 2006 au ministère de la Culture et de la Communication des candidats aux titres de Maître d’art et de Chevalier des Arts et des Lettres et il mène chaque année, en collaboration avec le rectorat de Paris, un programme de découverte professionnelle à destination des élèves de collèges en âge de faire des choix d’orientation vers ces métiers de la main.

Le Comité Colbert, c'est 75 maisons de luxe françaises et 13 institutions culturelles qui représentent 26 milliards de C.A, 115.000 personnes employées en France. Elles représentent ¼ du luxe mondial, près de 2 fois le luxe italien et 2,5 fois le luxe américain. Elles réalisent 84 % de leur chiffre d'affaires à l'étranger. Le marché du luxe a plus que doublé entre 1995 et 2010, passant de 77 à 172 milliards d'euros.