Le musée du peigne et de la plasturgie rouvre à Oyonnax

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 15/03/2012 à 13H25
  • Musée du peigne et de la plasturgie
  • 2 versions de peignes bijoux
  • 2 peignes: ornement de coiffure à gauche, en bois à droite
  • 2 modèles en plastique
  • Modèle de lunettes fantaisie en plastique fabriqué à Oyonnax
Précédent Suivant
Précédent Suivant
  • Musée du peigne et de la plasturgie
    Musée du peigne et de la plasturgie © Florence Daudé/Ville d’Oyonnax
  • 2 versions de peignes bijoux
    2 versions de peignes bijoux © Florence Daudé/Ville d’Oyonnax
  • 2 peignes: ornement de coiffure à gauche, en bois à droite
    2 peignes: ornement de coiffure à gauche, en bois à droite © Florence Daudé/Ville d’Oyonnax
  • 2 modèles en plastique
    2 modèles en plastique © Florence Daudé/Ville d’Oyonnax
  • Modèle de lunettes fantaisie en plastique fabriqué à Oyonnax
    Modèle de lunettes fantaisie en plastique fabriqué à Oyonnax © Florence Daudé/Ville d’Oyonnax

Consacré à l’histoire industrielle d'Oyonnax et de la vallée, ce musée est constitué d’un fonds de 16.000 objets, collectés depuis 1928, liés à l’ornement de coiffure et à la plasturgie. Allez à la découverte de l'aventure industrielle d’une vallée, mondialement reconnue dans le domaine des matières plastiques. Une histoire écrite par les premiers fabricants de peignes au Moyen-Âge et poursuivie par les plasturgistes d’aujourd’hui, entre savoir-faire et performances techniques.

Cette histoire aborde la spécificité du peigne et de l’ornement de coiffure dans ses aspects, techniques, symboliques, artistiques et la matière plastique dans ses différentes applications. La 1re acquisition fut menée par Oyonnax en 1927. Elle comprend des pièces uniques réalisées en celluloïd par Marie-Léon Arbez-Carme signées et numérotées. A partir de 1974, des collectes sont menées auprès de la population et des fabricants pour sauvegarder ce patrimoine. Notons parmi les ornements de coiffures fabriqués à Oyonnax, les peignes d’Auguste Bonaz, inspirés de l’art japonais, et ceux de Clément Joyard, créateur et fabricant Art Nouveau. Aujourd’hui des entreprises oyonnaxiennes perpétuent cette tradition artisanale.

Des collections de lunettes fantaisies, solaires, optiques en plastique créées et fabriquées à Oyonnax à partir de 1925 jusqu’à nos jours complètent les collections ainsi que des applications des plastiques dans les domaines de la mode, des arts ménagers, des arts décoratifs et du design. Des acquisitions dans le domaine du design permettent d’illustrer la plasturgie d’aujourd’hui avec des pièces de Stark, Fabio Novembre…

Les temps forts de l’exposition
A la fin du XVIIIe siècle, les habitants d’Oyonnax développent une activité de subsistance basée sur la fabrication de peignes en bois (démêloirs, peignes à poux) avec le buis présent dans les forêts alentour. C’est à la période Art déco que l’on voit l’avènement de peignes bijoux. A noter la collection de peignes de tous les continents constituée par Robert Bollé, industriel issu d’une lignée de fabricants de peignes et de lunettes. C’est dans le 1er tiers du XXe siècle que les plastiques artificiels et synthétiques aux propriétés techniques nouvelles se multiplient. 

L’aventure lunetière: du peigne à la lunette
A partir des années 1920, la mode des cheveux courts porte un coup à l’industrie du peigne et de l’ornement de coiffure. Les artisans et industriels oyonnaxiens diversifient leurs productions. Certains choisissent de s’aventurer dans la fabrication de lunettes. Oyonnax, sous-traitant de l’industrie morézienne, invente dans les années 1950, la lunette fantaisie.

Présentation de modèles Haute Couture, en particulier de Paco Rabanne et d’objets d’art en celluloïd d’Arbez-Carme, Miklos…

Présentation de modèles Haute Couture, en particulier de Paco Rabanne et d’objets d’art en celluloïd d’Arbez-Carme, Miklos…

© Musée du peigne et de la plasturgie d'Oyonnax

Les années design : de 1940 à nos jours
C’est dans le 1er quart du XXe siècle, que l’on voit apparaître des expérimentations dans le domaine de la création et fabrication de mobilier engendrant la fonction de designer. Le plastique, associé à l’image d’un matériau populaire bon marché, fut utilisé aussi, pour ses qualités et son caractère innovant par les plus grands créateurs, tant dans le domaine des arts avec le mouvement des nouveaux Réalistes ou du Pop Art, que du design ou de la haute couture avec les robes et accessoires de Paco Rabanne ou de Courrège.

Musée du Peigne et de la Plasturgie. 88, cours de Verdun. 01100 Oyonnax. Tél 04.74.81.96.82. Il bénéficie du label «Musée de France».
Horaires: le mardi de 14h à 19h. Du mercredi au samedi et le 1er dimanche de chaque mois, de 14h à 18h. Du 1er juillet au 31 août, ouvert le lundi de 14h à 18h