Le musée des dentelles et broderies de Caudry accueille une expo de papier

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 14/10/2011 à 10H58
  • "Un royaume de dentelle" de Laétitia Miéral
  • "Un royaume de dentelle" de Laétitia Miéral (1)
  • "Un royaume de dentelle" de Laétitia Miéral (3)
  • "Un royaume de dentelle" de Laétitia Miéral (2)
  • "Un royaume de dentelle" de Laétitia Miéral (4)
Précédent Suivant
Précédent Suivant
  • "Un royaume de dentelle" de Laétitia Miéral
    "Un royaume de dentelle" de Laétitia Miéral © P.Auvé
  • "Un royaume de dentelle" de Laétitia Miéral (1)
    "Un royaume de dentelle" de Laétitia Miéral (1) © P.Auvé
  • "Un royaume de dentelle" de Laétitia Miéral (3)
    "Un royaume de dentelle" de Laétitia Miéral (3) © P.Auvé
  • "Un royaume de dentelle" de Laétitia Miéral (2)
    "Un royaume de dentelle" de Laétitia Miéral (2) © P.Auvé
  • "Un royaume de dentelle" de Laétitia Miéral (4)
    "Un royaume de dentelle" de Laétitia Miéral (4) © P.Auvé

Quand le papier s'amuse à se transformer en dentelle ! L'exposition « Un Royaume de dentelle », sortie de l'imaginaire de Laëtitia Miéral, en est un bel exemple. Elle est inspirée d'un conte que l'artiste a écrit et mis en image il y a cinq ans, dans lequel elle met en scène un prince dentellier vivant dans un monde de dentelle. Cette exposition présente les vestiges de ce royaume disparu. Celui-ci suscitait l'envie et la jalousie de ses voisins et fut un jour déchiré, effiloché, pratiquement détruit par une armée de griffons féroces. Certains éléments purent être sauvés comme les portraits des monarques, de l'infante, des instruments de musique ainsi que le château, un galion et les restes d'un cirque.

Toutes les pièces présentées ont été imaginées spécialement pour cette exposition. Le musée les fait dialoguer avec les robes en dentelle de type "toile d'araignée" de la collection permanente. L'artiste a confié son intérêt à être exposée dans le « véritable royaume de la dentelle » même si elle ne prétend rivaliser avec les maîtres locaux de cet art mais plutôt en offrir une toute autre interprétation.

Cette exposition surprenante, où l'évocation de la dentelle rappelle la complexité et le raffinement de celles fabriquées sur les métiers Caudrésiens, montre que la dentelle est aussi une source d'inspiration pour les créateurs et artistes contemporains.

Cette artiste lyonnaise a étudié l'histoire de l'art à Grenoble et a réalisé des costumes, accessoires et marionnettes pour une compagnie de théâtre avant de commencer à exposer ses créations dans des galeries en France et à l'étranger. Autodidacte, elle puise son inspiration dans des mondes imaginaires, entre le rêve et la réalité, d'après les contes et les histoires de son enfance. Son univers prend ses sources dans le XVIII siècle, la période baroque ainsi que les illustrations et les gravures du XIXème siècle.

Le papier constitue son unique médium de création
Ses recherches autour de celui-ci la mènent à le transformer en une dentelle arachnéenne, dont la technique de transformation est secrètement conservée. L’artiste explique : « Cette technique est le fruit du travail d'une colonie d'araignées ingénieuses, qu'elle a dressées à tisser la dentelle... ». Elle travaille à partir de papier kraft et de papier mûrier. Elle entretient un rapport sensoriel avec celui-ci : le toucher, le froisser, le peindre et le coller constitue la base de son travail. Ce matériau simple et peu coûteux peut donner l'illusion de végétation, de cuir, de bois, d'étoffe et de dentelle.

"Un royaume de dentelle" de Laétitia Miéral jusqu’au 22 janvier 2012. Le musée Caudrésien des dentelles et broderies, Place des Mantilles, 59 540 Caudry (Nord). Tel: 03.27.76.29.77.