Le label "Entreprise du Patrimoine Vivant" pour l'Atelier Galliano

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 22/11/2011 à 09H35
Défilé Galliano pap printemps-été 2011 (oct 2010)

Défilé Galliano pap printemps-été 2011 (oct 2010)

© AFP. F.Guillot

La maison John Galliano a reçu le 20 novembre des mains de Fréderic Lefebvre, Secrétaire d'Etat chargé du Commerce et de l'Artisanat, le label "Entreprise du Patrimoine Vivant" et ce pour une durée de 5 ans.

Le label "Entreprises du Patrimoine Vivant" ou EVP a été créé par l'article 23 de la loi en faveur des PME du 2 août 2005 pour promouvoir le développement des entreprises détenant "un patrimoine écomomique, composé en particulier d'un savoir-faire rare, renommé ou ancestral, reposant sur la maîtrise de techniques traditionnelles ou de haute technicité et circonscrit à un territoire". Dans le cas de la maison John Galliano, il s'agit de son Atelier. Outre la reconnaissance de leurs savoir-faire à l’échelle nationale et internationale, les EVP bénéficient de multiples avantages.

Des incitations fiscales et un appui au développement économique
Deux crédits d’impôts peuvent être sollicités : la majoration du crédit d’impôt apprentissage porté à 2.200 euros par apprenti ainsi qu’un crédit d’impôt création de 15 % concernant les dépenses de création de nouveaux produits. Présence collective sur des salons emblématiques, soutien à l’exportation en liaison avec Ubifrance, appuis individualisés en lien avec les organismes consulaires et professionnels : de nombreuses actions collectives ou individuelles sont mises en place pour soutenir les entreprises labellisées dans leur développement.

Une année 2011 pourtant difficile pour Galliano
Une distinction qui intervient à une période tumultueuse pour l'entreprise, qui a perdu au printemps son styliste et fondateur, qui a été licencié par la maison Dior (propriétaire à 90% de la marque) pour avoir tenu des propos à caractère raciste et antisémite dans un bar parisien. Affaire pour laquelle il a été jugé et condamné en septembre. Depuis cette date, les collections sont créées par un ancien bras droit du créateur, Bill Gaytten.