La première collection de Kanye West se prend une veste

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 04/10/2011 à 15H23
Paris 1er octobre

Paris 1er octobre

© François Mori / AP / SIPA

On le sait, quand il ne rappe pas, Kanye West s'interesse de près à la mode, au design et à l'art contemporain. Il n'est pas toujours connu pour son bon goût côté tenues de scène, mais il est habitué des premiers rangs des défilés de mode depuis quelques années. C'est à Paris que le rappeur américain a choisi de présenter son premier défilé, samedi 1er octobre dans le calendrier Off de la Fashion Week. Sa collection n'a pas fait l'unanimité.

Dans une grande salle immaculée, toute en longueur, presque un couloir, situé au premier étage du Lycée Henri IV, une vingtaine de silhouettes ont défilé. Outre des pantalons en cuir zippés, des mini robes noires au décoletté plongeant  et des robes en bandages, l'une des pièces les plus remarquées a été un sac à dos volumineux en renard.

Pas d'hystérie à l'entrée, l'ambiance était sobre. Quelques personnalités de la mode étaient aux premières loges, dont le créateur Olivier Theyskens, mais aussi Anna Wintour, l'influente rédactrice en chef du Vogue américain. Côté stars, pas de Beyoncé en vue au premier rang mais Lindsey Lohan et les soeurs jumelles Mary-Kate et Ashley Olsen, comédiennes devenues stylistes.

Kanye West est venu saluer brièvement, en T-shirt blanc et jean gris, en fin de défilé, avant d'aller se faire consoler dans la nouvelle boîte parisienne sélect, le Silencio, situé sous le Social Club, Paris 9e.

Une collection "mal taillée"
De fait, les critiques étaient plutôt mitigées au sortir de ce défilé. Dans le New York Times, Eric Wilson estime que cette collection était "confuse" et se moque de la forte présence de cuir et de fourrure pour une garde-robe censée être portée à l'été 2012. Surtout, il estime que "manifestement, la plupart des vêtements étaient mal taillés".

Christina Binkley du Wall Street Journal n'est pas plus tendre, qui titre "Good Thing Kanye West Has a Day Job" ("Heureusement que Kanye West a un job à plein temps"), sous-entendu ce n'est pas dans la mode qu'il va passer à la postérité. Après avoir évoqué "la douleur" des robes en bandages copiées sur celles d'Hervé Léger, elle remarque qu'il y avait pire souffrance: la vue des chaussures haut perchées des mannequins, si mal ajustées que les talons finissaient totalement recourbés.