Diaporama 10 photos
Par Corinne Jeammet @Culturebox

La mode du XIXe : plongée en images dans un siècle en mouvement

Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 18/10/2012 à 09H08
  • "La mode du XIXe siècle en images"
    01 /10
    "La mode du XIXe siècle en images"
    Ex-responsable des archives Yves Saint Laurent, Guénolée Milleret enseigne l’histoire de la mode à ESMOD, PARSONS Paris et à l’Ecole nationale supérieure des Arts Déco. Collectionneuse, elle est propriétaire d’un fonds iconographique spécialisé dans les modes et le décor intérieur des XVIIIe, XIXe et début XXe siècles.
    © Guénolée Milleret. Edition Eyrolles
  • Le dandy. Habit de cheval de forme carrée garni de boutons façonnés, gilet de piqué à revers, culotte de daim, bottes anglaises, chapeau anglais en castor gris. Le Petit Courrier des dames, 1827.
    02 /10
    Le dandy. Habit de cheval de forme carrée garni de boutons façonnés, gilet de piqué à revers, culotte de daim, bottes anglaises, chapeau anglais en castor gris. Le Petit Courrier des dames, 1827.
    Chaque chapitre débute par un texte introductif sur les grandes tendances liées à une période déterminée. Il est ponctué de focus thématiques sur les pièces maîtresses de l’époque : le spencer, le châle de cachemire…
    © Guénolée Milleret. Edition Eyrolles
  • Coiffure ornée de perles et de pavots d'or, robe de gaze à deux volants de tulle brodé. La Réunion Journal, 1827.
    03 /10
    Coiffure ornée de perles et de pavots d'or, robe de gaze à deux volants de tulle brodé. La Réunion Journal, 1827.
    « L’histoire de la mode n’est pas une histoire d’invention, mais une tradition de transmission" explique l'auteure.
    © Guénolée Milleret. Edition Eyrolles
  • Toilettes de ville : robe en taffetas, écharpe Malajaska, chapeau en crêpe (à gauche), robe en pékin, ornée sur le devant de la jupe et du corsage d'une dentelle froncée formant zigzag, chapeau en crêpe (à droite). Le Follet - Courrier des salons, 1844.
    04 /10
    Toilettes de ville : robe en taffetas, écharpe Malajaska, chapeau en crêpe (à gauche), robe en pékin, ornée sur le devant de la jupe et du corsage d'une dentelle froncée formant zigzag, chapeau en crêpe (à droite). Le Follet - Courrier des salons, 1844.
    L’ouvrage est illustré de gravures le plus souvent inédites, signées de grands noms de l’illustration (Jules David...).
    © Guénolée Milleret. Edition Eyrolles
  • Toilette de bal (à gauche) : robe de taffetas bouton d'or, jupe de tulle blanc découpé à dents arrondies, ceinture Médicis. Sortie de bal de cachemire, garnie de cygne (à droite). Le Moniteur des dames et des demoiselles, 1863.
    05 /10
    Toilette de bal (à gauche) : robe de taffetas bouton d'or, jupe de tulle blanc découpé à dents arrondies, ceinture Médicis. Sortie de bal de cachemire, garnie de cygne (à droite). Le Moniteur des dames et des demoiselles, 1863.
    Plus de 600 gravures sont reproduites, extraites de revues diffusées en France : Le Journal des dames et des modes, Le Moniteur de la Mode, La Mode Illustrée…
    © Guénolée Milleret. Edition Eyrolles
  • Toilette de voyage (tailleur). La mode artistique, 1877.
    06 /10
    Toilette de voyage (tailleur). La mode artistique, 1877.
    Toilette de voyage (tailleur). La mode artistique, 1877. © Guénolée Milleret. Edition Eyrolles
  • Toilette de ville. La France élégante, 1885
    07 /10
    Toilette de ville. La France élégante, 1885
    Toilette de ville. La France élégante, 1885 © Guénolée Milleret. Edition Eyrolles
  • Robe en veloutine violet prélat : jupe ornée de deux bandes de velours plus foncé, corsage-justaucorps, trèfles en velours placés sur le corsage et la jupe en guise de brandebourgs, col Médicis. La Mode illustrée, 1898.
    08 /10
    Robe en veloutine violet prélat : jupe ornée de deux bandes de velours plus foncé, corsage-justaucorps, trèfles en velours placés sur le corsage et la jupe en guise de brandebourgs, col Médicis. La Mode illustrée, 1898.
    Robe en veloutine violet prélat : jupe ornée de deux bandes de velours plus foncé, corsage-justaucorps, trèfles en velours placés sur le corsage et la jupe en guise de brandebourgs, col Médicis. La Mode illustrée, 1898. © Guénolée Milleret. Edition Eyrolles
  • Costume-tailleur en drap bleu de Sèvres et vieux bleu, grand chapeau en feutre gris clair, garni de noeuds en ruban et de plumes d'autruche. La Mode illustrée, 1900.
    09 /10
    Costume-tailleur en drap bleu de Sèvres et vieux bleu, grand chapeau en feutre gris clair, garni de noeuds en ruban et de plumes d'autruche. La Mode illustrée, 1900.
    Costume-tailleur en drap bleu de Sèvres et vieux bleu, grand chapeau en feutre gris clair, garni de noeuds en ruban et de plumes d'autruche. La Mode illustrée, 1900.
    © Guénolée Milleret. Edition Eyrolles
  • Toilettes de Longchamp. Le Journal des demoiselles, 1912.
    10 /10
    Toilettes de Longchamp. Le Journal des demoiselles, 1912.
    Toilettes de Longchamp. Le Journal des demoiselles, 1912. © Guénolée Milleret. Edition Eyrolles

Alors que se tient au musée d'Orsay, l’exposition « L’impressionnisme et la mode », amateurs et férus de mode pourront complèter leur connaissance avec l'ouvrage "La mode du XIXe siècle en images". Méconnue du grand public, cette période est fondatrice de la mode contemporaine, essentielle pour comprendre l’évolution des styles et de la société. Résolument féminine, elle met en scène une silhouette corsetée et voit apparaître des pièces phares de la garde-robe tels que le tailleur pour le voyage ou la robe de réception, lointain ancêtre de la petite robe noire du XXe siècle. C’est aussi à cette époque que la mode, structurellement, évolue : on assiste à une démocratisation, soutenue par la presse féminine, au développement des grands magasins, à l’apparition des griffes de haute mode (actuelle haute couture), d’ores et déjà réservées à une élite fortunée.

L'auteure professeur d'histoire de la mode et collectionneuse passionnée décrit les grands courants de mode qui ont jalonné cette période, du Directoire à la Belle Epoque. "De génération en génération, les marchands de mode et les couturières, puis les confectionneurs et grands couturiers jusqu’aux créateurs et designers d’aujourd’hui : tous transmettent leur savoir faire et leur interprétation de la mode, qui constituent un fabuleux patrimoine  incessamment renouvelé » explique Guénolée Milleret.
"La mode du XIXe siècle en images' de Guénolée Milleret. Edition Eyrolles. 32 euros.